Live News

Nomination de recteurs pour les collèges du SeDEC : La PSEA initie une nouvelle enquête 

La nomination des recteurs dans des collèges du Service Diocésain de l’Education Catholique (SeDEC) retient l’attention depuis quelques semaines. Il revient, de source autorisée à la Private Secondary Education Authority (PSEA), qu’une enquête a été ouverte après une lettre émanant de la Secondary and Preparatory School Teachers and Other Staff Union (SPSTU) en date du 15 septembre. Le président Patrick Freyneau avance que deux recteurs, qui sont en poste, ne détiendraient pas les qualifications requises, en accord avec le Pay Research Bureau Report 2016. 

Contacté, Clive Anseline, responsable de communication du SeDEC, assure, pour sa part, que ces deux personnes ont les qualifications requises et respectent toutes les conditions pour occuper le poste de recteur. Par ailleurs, certains membres de la SPSTU disent être choqués : « Nous sommes choqués, perdus par l’opacité des positions de l’exécutif de notre syndicat. Au lieu de défendre ses membres, il semble vouloir leur nuire. Il y a comme une volonté de détruire et cela est inexplicable et inacceptable. Pire quand les membres demandent des informations, cela leur est refusé. Nous sommes en plein délire ». 

Par ailleurs, Clive Anseline soutient : « Le SeDEC attend un retour de la PSEA suite à une correspondance envoyée cette semaine sur la nomination des recteurs. » Nous apprenons que le SeDEC communiquera par la suite. De plus, faisant référence à un article paru dans le Défi Quotidien du jeudi 15 septembre, le SeDEC précise qu’il n’a pas envoyé une lettre à la PSEA le 13 septembre dernier, mais que l’auteur de la correspondance est le manager du collège Saint Joseph. De plus, cette lettre ne fait aucune mention de demande d’extension, comme nous l’avons écrit.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !