Législatives 2019

Nomination Day - Circonscription No 13 - Ambiance : entre confiance et déception

 Circonscription No 13

Le Nomination Day à la Rivière-des-Anguilles Government School a été très mouvementé. D’un côté, les principaux blocs affichent la confiance à deux semaines du scrutin et de l’autre, c’est la déception.

Le mardi 22 octobre a été tumultueux pour Ashok Subron, de Rezistans ek Alternativ. Sa candidature pour les législatives du 7 novembre a été rejetée, après qu’il ait refusé de décliner son appartenance ethnique. Idem pour les dix-neuf autres candidats du parti.

« Se enn zour tre trist et an mem tan tre importan pou la demokrati. Sa election pa pou free and fair parski zot pe priv nou de nou drwa demokratik », s’est insurgé le porte-parole de Rezistans ek Alternativ. Dans la foulée, il a fait ressortir qu’il y a quelques mois, tout le pays s’était mobilisé pour le mauricianisme (Jeux des îles de l’océan Indien) alors que pour les élections «  zot pe demann nou kass nou bout bout. »

Décidé à aller au bout de son combat, Subron compte saisir la Cour suprême pour obtenir justice. « Se enn risk ki zot p pran. Eleksyon general ki p fer le 7 novam kapav deklar nul and void e pa free and fair o nivo internasyonal. Nou pou konteste le rejet de kandidatir », a-t-il souligné.  La loi prévoit un délai de trois jours pour toute contestation.

Après ce début de journée agité, le défilé des différents partis politique a vite égayé l’enceinte de l’école primaire de Rivière-des-Anguilles. Les activistes ont accompagné les candidats au Nomination Center au son du tambour et de la vuvuzuela. Les trois candidats du MMM ont été les premiers des grands partis à s’enregistrer.  

« Le choix que le parti a fait est un choix idéal pour affronter les élections. On fait une campagne de proximité, afin de gouverner dans la proximité par la suite », a déclaré Avi Thancanamootoo, candidat du MMM.

Situation cocasse dans l’après-midi avec l’arrivée de l’Alliance nationale et de l’Alliance Morisien qui coïncidait. La police a eu fort à faire pour retenir les activistes et sympathisants de l’Alliance Morisien qui se sont massés devant l’école en attendant la fin de l’enregistrement des candidats de l’Alliance nationale.

« Se enn eleksyon la forss larzan v la forss elektora. C’est enn eleksyon sanksyon, koreksyon kot le pep pou vot pou enn nouvo gouverman », a confié Lormus Bundhoo, candidat des rouge et bleu.  

Et, c’est avec une conviction d’aller vers une victoire que le trio de l’Alliance Morisien se sont adressés à la presse. « On va continuer à mener la campagne avec le même enthousiasme tout en respectant l’adversaire », a indiqué le Dr Kailesh Jagutpal.

Le coup de gueule de Madhewoo fait tiquer

Maharajah Madhewoo ne s’est pas laissé faire.  Sa candidature, rejetée par le Returning Officer Mahesh Beeharry, du fait que le numéro de la carte d’identité de son parrain n’était pas fiché, a fait monter la tension. Il avait mené un combat contre la carte d’identité biométrique et n’a pas sa langue dans sa poche. Justement, il a menacé d’appeler les radios privées pour faire état de son cas. Car dit-il, il ne peut pas être tenu responsable pour des problèmes administratifs.  Alors qu’il s’adressait à la presse, un préposé l’a appelé pour qu’il effectue l’enregistrement de sa candidature. Il était déjà 15 h 10 environ alors que les Nomination Centers sont fermés à 15 heures.

Tout finit bien pour Maharajah Madhewoo. Le seul hic est qu’il n’a pas pu être enregistré sous la bannière de son parti The Liberals, parce que le secrétaire de son parti n’avait pas signé le formulaire d’enregistrement. Finalement, Madhewoo sera candidat indépendant aux législatives le 7 novembre.  


Marchand de banane, Nazir Ahmad Nundookissory a une banane comme emblème 

Marchand de banane à Camp-Diable, Nazir Ahmad Nundookissory a eu l’agréable surprise de voir l’emblème d’une banane sur la liste des logos à choisir. À 54 ans, il est candidat dans la circonscription no 13 pour la deuxième fois. Son souhait : être élu pour aider ceux dans le besoin.

Cindy Clélie (Lalit) enregistrée comme « hindoue »

Le choix était délibéré. Cindy Clélie s’est enregistrée comme « hindoue » lors du dépôt de candidature. « Nous avions décidé au sein de Lalit de faire un tirage au sort pour que chacun s’attribue une communauté sans avoir à choisir délibérément », explique-t-elle.

Les candidats du PTr-PMSD priés de débarrasser le plancher

Après l’enregistrement des candidatures de Lormus Bundhoo, Tassarajen Pillay Chedumbrum et de Rubna Daureeawo à la Rivière-des-Anguilles Government School, ces derniers ont été priés de se retirer le plus vite possible. La raison les candidats de l’Alliance Morisien accompagnés des activistes étaient en route pour le Nomination Center. Question d’éviter des dérapages entre les deux groupes a laissé entendre les préposés.


Liste des Candidats

1 ACKBARALLY Mahmad Yousouf Male Forum des Citoyens Libres (F.C.L)
2 ARNASALON Emanuel Caleb Male 100% Citoyens
3 ASHANAH Reddy Male Party Malin
4 AUMEER Hurreeprem, also known as Prem Male Mouvement Militant Mauricien (MMM)
5 BAHADOOR Sanahoullah Male Front Solidarite Mauricien (FSM)
6 BEEHARRY Farhad Male Independent Candidate
7 BHEEKHA Khatick Male Party L’histoire Moris Selectif
8 BHOLA Nishta Female Reform Party
9 BHURUTH Shailendrasingh Male Independent Candidate
10 BISSOONDYAL Sandesh Male Party L’histoire Moris Selectif
11 BUNDHOO Lormus Male L’Alliance Nationale
12 CLELIE Marie Anouchka Cindy Female Lalit
13 DAUREEAWO Rubna Begum Female L’Alliance Nationale
14 DOMUN Ahmed Male Independent Candidate
15 DOWLUT Koontee Female Socialiste Militant Progressiste
16 DOWLUT Shiv Male Socialiste Militant Progressiste
17 GAJADHUR Ritesh Male Independent Candidate
18 HOSENBOCUS Mahomed Iqbal Male Independent Candidate
19 HOSENBOKUS Mohammad Ashfak Nasserudin Male Independent Candidate
20 JAGUTPAL Kailesh Kumar Singh Male L’Alliance Morisien
21 JEARALLY Abdool Sheik Aleem Male Front Solidarite Mauricien (FSM)
22 JEARALLY Mohammad Shehzaad Ally Male Front Solidarite Mauricien (FSM)
23 KURRIMBACCUS Munsoo Male Mouvement Militant Mauricien (MMM)
24 LAGAILLARDE Evans Rubens Male Parti Kreol Morisien (PKM)
25 LALLBEEHARRY Anun , also known as Jeewan Male Independent Candidate
26 MADHEWOO Maharajah Male Independent Candidate
27 MOTAH Yashwanee Male Independent Candidate
28 NAUZEER Salim Male Mouvement Ene Sel Direction
29 NUNDOOKISSORY Nazir Ahmad Male Independent Candidate
30 PADAYACHY Renganaden Male L’Alliance Morisien
31 PILLAY CHEDUMBRUM Tassarajen Male L’Alliance Nationale
32 POTHANAH Dikshit Male Reform Party
33 RAWOO Muhammad Ismaël Male L’Alliance Morisien
34 TENGORY Deosing Male Independent Candidate
35 THANCANAMOOTOO Medhavy, also known as Avi Thancanamootoo Male Mouvement Militant Mauricien (MMM)
36 VADIVELU Parsooramen, also known as Anbanaden Male Independent Candidate

Profil des candidats

Kailesh Jagutpal - L’Alliance Morisien

kailashLe Dr Kailesh Jagutpal, 49 ans, très engagé dans le social, est père de deux enfants. Il est né et a vécu à Grand-Bois pendant presque 30 ans.  Il a adhéré au MSM, il y a quelques mois. Il compte plus de 23 ans d’expérience dans le domaine médical. Il a travaillé pendant plusieurs années à l’hôpital Jawaharlal-Nehru de Rose-Belle. Il a également occupé le poste de Chairman du Medical Council. 


Ismaël Rawoo - L’Alliance Morisien

ismaelÀ 36 ans, le Dr Ismaël Rawoo, chirurgien-dentiste, marié, père de trois enfants et habitant de Floréal se lance pour la première fois dans la politique. Dans le social plus d’une dizaine d’années, il est le fondateur et président de l’association Unity in Diversity. Il est aussi membre de l’association Feed the Needy et Help the Homeless.


Renganaden Padayachy - L’Alliance Morisien

renganadenAgé de 48 ans, Renganaden Padayachy participe aux législatives pour la première fois. Cet habitant de Beau-Bassin, père d’une fille, est pressenti pour occuper le fauteuil ministériel des finances. Il a démissionné en tant que First Deputy Governor de la Banque de Maurice et Chairperson de la Financial Services.


Lormus Bundhoo - L’Alliance Nationale 

lormusAgé de 60 ans, Lormus Bundhoo, un ancien secrétaire général du Parti travailliste a été élu au Parlement en 1995, 2005 et 2010. Ce père de trois enfants a cumulé les fonctions de Junior Minister au Prime Minister’s Office de 1998 à 2000 et a été ministre de l’Environnement de septembre 2008 à mai 2010. Il a également été Whip du gouvernement de juillet 2005 à septembre 2008.


Rubna Daureeawo - L’Alliance Nationale 

rubnaRubna Daureeawo est la seule candidate au no 13. Agée de 34 et mariée, cette habitante de Roches-Brunes est la fille du Senior Counsel Rashad Daureeawo, membre du Parti travailliste depuis 45 ans. Elle a d’ailleurs côtoyé ce parti depuis ses 18 ans, mais est devenue plus active dans la politique depuis son retour au pays après ses études en droit, il y a huit ans.


Tassarajen Pillay Chedumbrun - L’Alliance Nationale 

tassarajenTassarajen Pillay Chedumbrum a fréquenté l’école primaire de Camp-Diable et a aussi été élu dans la circonscription no 13 en 2010. Cet ancien ministre des Technologies de l’information et la communication, Tassarajen Pillay Chedumbrum est avocat, marié et père de trois garçons.


Avi Thancanamootoo - Mouvement Militant Mauricien (MMM)

aviAvi Thancanamootoo est un ancien ambassadeur de Maurice à Maputo et Pretoria (2000-2005). Cet habitant de Quatre-Bornes, âgé de 66 ans, a passé les quinze dernières années dans la région de Rivière-des-Anguilles et de Souillac. Il était candidat en 2005 auparavant.


Munsoo Korrimbaccus - Mouvement Militant Mauricien (MMM)

munsoorPère de quatre enfants, Munsoo Korrimbaccus , 51 ans, a rejoint les rangs du MMM il y a un an. Cet ancien syndicaliste, habitant Rivière-des-Créoles, est un enseignant. Il a été candidat en 2014 sous la bannière du parti Justice Sociale au no 12 Mahébourg/Plaine-Magnien.


Prem Aumeer - Mouvement Militant Mauricien (MMM)

premLe Dr Prem Aumeer a démissionné de la fonction publique pour faire de la politique. Agé de 66 ans, c’est un habitant de Floréal. Il a été candidat à quatre reprises dans cette même circonscription (1991, 1995, 2000 et 2010).


Un container comme bureau 

Le leader du parti The Liberals, Dr Rajah Madhewoo a eu une idée plutôt originale. Il a aménagé un container à Rivière-du-Poste qui lui sert de bureau durant sa campagne.

Un policier curieux 

Il s’intéresse de près aux candidats de la circonscription no 13. Un policier de service mardi à la Rivière-des-Anguilles Government School s’est immiscé parmi les journalistes pour prendre des photos des fiches des candidats du no 13.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !