Explik Ou Ka

Noémie, 17 ans, a besoin de Rs 600 000 pour se rendre en France

Ingrid Coutet lance un appel à la générosité des Mauriciens.

Ingrid Coutet, âgée de 41 ans, est une mère de famille qui habite à Pointe-aux-Sables. Selon elle, il ne lui reste plus beaucoup de temps avant que prenne fin son permis de collecte pour permettre à sa fille de 17 ans de se rendre en France le 17 janvier prochain pour suivre des traitements.

C’est à l’âge de 12 ans que sa fille a présenté les  premiers symptômes d’épilepsie et deux ans plus tard, son état de santé s’est aggravé. « Lors de ses traitements à l’hôpital, les médecins me disaient que tout irait bien si un bon suivi était fait. Toutefois, l’an dernier sa santé s’est dégradée complètement. Elle prenait part à des examens quand elle a perdu connaissance », raconte la quadragénaire « J’ai retrouvé ma fille inconsciente dans un dispensaire de la région où les responsables de son collège l’avaient transporté en attendant mon arrivée. Par la suite, elle a été transportée d’urgence à l’hôpital, car son état était jugé sérieux », souligne-t-elle. Selon la mère de famille de quatre enfants, les crises de sa fille sont tellement sévères qu’elle doit être admise à l’hôpital à chaque fois. Cependant, Ingrid précise que malgré son état de santé, sa fille a pris part aux examens de SC l’an dernier.

Aucune aide financière de l’État 

Ce qui rend la tâche plus difficile selon la mère, c’est que Noémie n’a pas obtenu l’aide de l’État. « Je n’ai pas eu d’aide financière de l’État, car ma fille poursuivra ses traitements dans un hôpital privé en France », dit la mère de famille. Cette dernière explique que c’est grâce à sa sœur qui vit à l’île de la Réunion qu’elle a pu entrer en contact avec des médecins en France. « Les médecins ont étudié son cas et elle a obtenu un rendez-vous durant lequel plusieurs autres tests seront effectués pour déterminer l’état de santé de ma fille. Ils vont aussi vérifier si sa maladie peut être soignée ou pas », fait-elle ressortir.

« J’espère juste que la santé de ma fille s’améliore et qu’elle puisse faire ce voyage pour se rendre en France », dit-elle.

Des soins au coût de Rs 600 000

À ce jour, elle a récolté la somme de Rs 262 000. Le reste se fait cruellement attendre alors que son vol est prévu pour le 17 janvier prochain.

« Cette situation est vraiment pénible. Durant la quête, le regard des gens est parfois blessant. Si je disposais des moyens financiers, je n’aurais jamais été dans cette situation. Tout ce qui compte, c’est la santé de mon enfant. Je lance un appel à l’aide aux Mauriciens pour venir en aide à ma fille », dit-elle.

Les personnes qui souhaitent venir en aide à l’adolescente peuvent verser de l’argent sur le numéro de compte 000441255744 au nom de Noémie Delphine Coutet. Elles peuvent aussi contacter sa mère Ingrid sur le 5718 0063.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !