People

Noemi Alphonse : «Je me sens comme l’Usain Bolt local»

Noemi Alphonse

Noemi Alphonse a fait la fierté de Maurice sur le plan international. Ses prestations lui ont valu le National Sports Award dans la catégorie handisports (physically) le 9 février. Le 15 février, elle a mis le cap sur Dubayy pour participer aux Fazza International Athletics Championships et à la Sharjah International Open Para Athletics Meeting. Elle rentre le 28 février.

noemi
Noemi Alphonse est née avec une malformation de la jambe gauche et de la main droite. Elle a 23 ans et fait la fierté de Maurice. Cette habitante de Sainte-Croix entame sa troisième année à l’université de Maurice et étudie la filière Web & Multimedia Development. « Depuis toute petite, je décris les gens autour de moi dans un carnet. Ma maman me disait que je serais journaliste. De plus, je suis curieuse de nature. J’ai suivi des cours en journalisme à l’Alliance française, avant d’opter pour des études à l’université de Maurice.
J’ai mis Web & Multimedia Development première option, puis les cours en journalisme, sans pour autant savoir que l’ordre était important. J’ai d’abord reçu une réponse positive pour ma première option et j’ai accepté. Le lendemain, j’ai reçu un deuxième courriel pour l’autre cours. Je suis contente de mon choix finalement, car il me permet de me consacrer aussi au sport. »
noemi
Noemi est l’unique enfant de Nathalie et Alain Alphonse. Entourée de ses parents, elle est en pyjamas sur cette photo, le jour de ses 20 ans. « Mes parents sont ma force. Ils me soutiennent du matin au soir. Ils n’ont pas eu peur du regard des autres. Ils m’ont toujours encouragée à être moi-même et à ne pas avoir honte. »
noemi
En 2018, elle reçoit de Marissa Nel and Associates Medical Prosthetists sa première prothèse pour courir. Elle est aussi leur ambassadrice.
noemi
En 2017, Noemi Alphonse effectue sa première séance photo avec son sponsor Nissan (marque représentée à Maurice par ABC Motors). Elle pose devant la Nissan GT-R. « Cette photo fait le tour de l’île sur des autobus de la Compagnie nationale de transport. Nissan m’aide financièrement pour toutes mes prestations sur le plan international. Je me sens comme l’Usain Bolt local. C’est une fierté, car Usain Bolt, l’homme le plus rapide au monde, est comparé à la Nissan GT-R. »
noemi
Lors d’une compétition en 2017 à Dubaï, elle réalise cinq records de Maurice. Elle se qualifie pour les championnats du monde d’athlétisme sur cinq parcours. Six mois après, Alexandra Helbling lui offre un fauteuil de course.
noemi
Elle participe à sa première compétition internationale en Italie en 2015. Elle décroche par la même occasion sa première médaille d’or sur 1 500 mètres. Elle a commencé la course en fauteuil le 27 janvier 2015, grâce à Sherman Agathe. « À l’âge de 8 ans, j’ai dû arrêter de pratiquer le judo, car je devais me faire opérer. Après les examens du Higher School Certificate, j’ai découvert le handisport. Je ne savais pas que cette catégorie existait à Maurice. » Actuellement, elle compte huit records de Maurice sur 100 mètres, 200 mètres, 400 mètres, 800 mètres, 1 500 mètres, 5 000 mètres, 10 km et 42 km. Elle détient aussi le record d’Afrique (établi en 2018 en Suisse) sur 1 500 mètres.
noemi
En octobre 2018, elle réalise son rêve de petite fille. Grâce à sa nouvelle prothèse, elle porte des escarpins pour la toute première fois. « Auparavant, je n’avais pas une prothèse adaptée. Souvent, je devais me contenter de baskets ou de ballerines. Désormais, je peux chausser des chaussures à talons et me sentir plus féminine. Je me suis sentie grande de taille la première fois que j’en ai portées. »
noemi
Elle est aux côtés de son entraîneur, Jean-Marie Bhugeerathee, pendant la cérémonie d’ouverture des Jeux du Commonwealth 2018 en Australie Gold Coast. « J’étais très fière de représenter Maurice et j’étais la seule handisportive qualifiée pour Maurice. »
noemi
« C’est une photo de l’équipe que j’adore. Elle représente la joie, le soulagement et la fierté de l’équipe et des dirigeants. C’était après une tournée, en 2018, en Europe, lors de laquelle dix-sept records de Maurice ont été établis. » Noemi Alphonse rêve d’être championne du monde et championne paralympique. Elle souhaite terminer sa dernière année d’études et décrocher son diplôme. « Je remporte le National Sports Award pour la deuxième fois. La première fois, c’était en 2015. Ce prix récompense mes efforts. »