Magazine

Noël : ambiance magique dans les rues et les foires

L’ambiance de Noël se ressent déjà dans les rues de Port-Louis. L’ambiance de Noël se ressent déjà dans les rues de Port-Louis.

Des décorations de fête, des produits pour la maison, des jouets ou encore des habits sont plébiscités en ce moment. Les Mauriciens arpentent les différents coins de la capitale et de Quatre-Bornes à l’affût de bonnes affaires afin de s’offrir une fête de Noël inoubliable.

Le Père Noël fait sa danse.
Le Père Noël fait sa danse.

Même après l’heure du déjeuner, la rue Bourbon à Port-Louis est noire de monde. Des guirlandes brillent sous le soleil et les grandes cloches tintent. Une dame s’arrête et contemple les objets de décoration mis en avant par une échoppe. Elle inspecte minutieusement la matière et la longueur des guirlandes avant de s’enquérir du prix.

Pravita Jugmohunsingh sillonne les rues de la capitale.
Pravita Jugmohunsingh sillonne les rues de la capitale.

« Chaque année, je viens dans la capitale pour faire mes emplettes de fin d’année », confie Pravita Jugmohunsingh.

La rue Bourbon accueille les visiteurs de toutes les régions de l’île.
La rue Bourbon accueille les visiteurs de toutes les régions de l’île.

Cette habitante de Cassis a choisi Port-Louis par rapport à sa proximité et surtout que la ville est réputée comme « ene lendrwa kot ena tou ! ». « Les produits sont également moins chers, durables et de bonne qualité », dit cette femme au foyer.

Les cloches sonnent l’heure  de la fête.
Les cloches sonnent l’heure de la fête.

Cela fait un peu plus de quatre heures que Pravita Jugmohunsingh sillonne les rues de la capitale. Elle est visiblement à bout de souffle et essuie les gouttes de sueur qui perlent sur son front. « J’ai pu me trouver de beaux habits, des produits pour la maison et des cadeaux pour mes proches. Tous les ans, mon époux et moi allouons un budget pour les achats de Noël et de fin d’année », dit-elle. Ses gros sacs en témoignent !

Joyce effectue ses derniers achats de décoration de Noël.
Joyce effectue ses derniers achats de décoration de Noël.

Plus loin, Joyce admire et choisit les objets de décoration de Noël de couleur dorée.  « Chaque 25 décembre, nous accueillons Jésus chez nous. L’ambiance sera donc lumineuse, car cela nous permettra d’éclairer le chemin de Dieu qui s’avance vers notre foyer », confie cette ‘cleaner’ de profession. Joyce, à cheval sur les traditions, privilégie un sapin naturel et une décoration simpliste. « Je serai avec ma famille. Plus la fête est simple, plus elle sera mémorable », dit cette habitante de Port-Louis. Elle utilisera les objets de déco des années précédentes et agrémentera l’ambiance d’une touche de nouveauté avec les éléments qu’elle a achetés. Joyce finalise ainsi ses derniers achats de Noël.

À la foire sise à la gare Victoria, un parfum de briyani titille les narines, mais certains n’ont pas le temps de savourer un bon petit plat sur place. Nombreux sont ceux qui se baladent à la recherche de décorations et de cadeaux pour la période de Noël. Cette quête fait la joie des marchands qui rivalisent de créativité.

De gauche à droite : Henna Maunick, accompagnée de sa maman, Rajwantee Dookhee, et des proches à la foire de la gare Victoria.
De gauche à droite : Henna Maunick, accompagnée de sa maman, Rajwantee Dookhee, et des proches à la foire de la gare Victoria.

Les visiteurs prennent le temps de scruter chaque produit avant de mettre la main à la poche. D’autres savent déjà ce qu’ils vont acheter. C’est le cas d'Henna Maunick et de sa maman Rajwantee Dookhee. Si la première vient d’Albion, l’autre réside à L’Amitié. Malgré la distance, elles préfèrent venir à Port-Louis pour faire leurs emplettes de fin d’année. « Nous achetons des sous-vêtements, des vêtements neufs, de la literie, des rideaux, entre autres. Tout cela se fait avant la Noël qui donne le ton à la période festive », dit Henna, 27 ans. Mère et fille en profitent aussi pour passer un agréable moment.

Tariksha Marjolin à la foire de Quatre-Bornes.
Tariksha Marjolin à la foire de Quatre-Bornes.

Cependant, la frénésie d’achat n’a pas encore gagné la foire de Quatre-Bornes. Parmi les quelques visiteurs, il y a Tariksha Marjolin. Cette coiffeuse de 32 ans vient tous les ans à la foire, car elle habite à proximité. Avant même que le boni de fin d’année ne soit versé, elle a déjà prévu un budget pour ses emplettes. « Je profite des promotions et des nouveautés de fin d’année pour acheter des sous-vêtements, des chaussettes, des vêtements ainsi que des cadeaux. La foire nous propose des produits de bonne qualité et à des prix abordables », dit-elle. Après ces importants achats, elle n’aura plus qu’à choisir les pétards et les feux d’artifice vers la fin de la semaine prochaine.

Related Article