Législatives 2019

No 10 : vive tension après le retour de Ramgoolam au «counting centre» aux petites heures ; le leader du PTr a dû quitter les lieux sous forte escorte policière

Vive tension à l'école Ramnarain Roy dans la circonscription no 10 (Montagne-Blanche/GRSE) où le leader de l'Alliance Nationale a été battu aux législatives du 7 novembre. Navin Ramgoolam est retourné dans cette école qui a fait office de «counting centre» aux petites heures pour un recomptage des voix. 

La situation s'est dégénérée lorsque des partisans de l'Alliance Morisien qui se trouvaient encore dans l'enceinte de l'école Ramnarain Roy pour attendre la proclamation des résultats officiels se demandaient pourquoi Navin Ramgoolam est retourné au «counting centre» vers 02h30 alors qu'il avait quitté l'école Ramnarain Roy vers 23h30 en admettant sa défaite. 

Navin Ramgoolam a passé presque deux heures dans le centre de dépouillement après son retour. Vikram Hurdoyal de l'Alliance Morisien a alors rappelé ses partisans à l’ordre. 

Au final, la demande de Navin Ramgoolam pour un recomptage des voix a été rejetée. Et c’est à 04h15 que la proclamation des résultats a eu lieu.

La tension était vive au moment où Navin Ramgoolam quittait l'école Ramnarain Roy pour la seconde fois. Des partisans de l'Alliance Morisien ont lancé des projectiles en direction du leader du PTr. Des éléments de la Special Supporting Unit (SSU) ont été appelés en renfort pour parer à toute éventualité.

Le calme est revenu après le départ de Navin Ramgoolam sous forte escorte policière.

' '

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019