Défi Zen

Nikil Perbhoo : le médecin élu Mr India Worldwide Mauritius

En août dernier, Nikil Perbhoo a été élu Mr India Worldwide Mauritius. Âgé de 27 ans, il est également médecin et tuteur au Sir Seewoosagur Ramgoolam (SSR) Medical College. Nikil Perbhoo n’a jamais imaginé de faire du mannequinat ou participer à un concours de beauté avant 2019. Il relate son parcours. 

Nikil PerbhooLe Dr Nikil Perbhoo s’intéresse à la médecine préventive. Durant tout le mois d’octobre Rose, il a participé à des campagnes de sensibilisation contre le cancer organisées par CANMA (Cancer Association of Mauritius). « Le rôle d’un médecin ne se limite pas uniquement à soigner les maladies et traiter des patients. Il met aussi l’accent sur la prévention pour éviter des maladies et des complications de santé. Il donne donc des conseils, par exemple, sur l’importance d’une bonne alimentation, les bienfaits des activités physiques et de se faire dépister », dit cet habitant de Quatre-Bornes. En tant que Mr India Worlwide Mauritius 2019 - 2020, il met beaucoup d’emphase sur la médecine préventive. Son objectif est de contribuer à une population en bonne santé. Il pense que son titre l’aide à toucher un maximum de personnes.  

Ancien étudiant du collège Saint-Esprit, Nikil Perbhoo, l’aîné d’une fratrie de deux, est un passionné des sciences. En 2011, il entame ses études en médecine au Sir Seewoosagur Ramgoolam (SSR) Medical College à Belle-Rive. Au sujet de cet institut, il indique que toutes les facilités sont offertes, même à des étrangers. D’ailleurs, des Indiens et des Sud-Africains sont nombreux à choisir le SSR Medical College. Au cours de ses études, Nikil Perbhoo développe un intérêt pour la médecine préventive. En 2015, il termine ses cours et suit un stage à l’hôpital Victoria à Candos. Il le complète au bout d’un an et demi. 

Ensuite, Nikil Perbhoo opte pour un 'Master in Public Health' à l’Université de Maurice. Il termine en août 2019. « Lors de mes cours, j’ai participé à une campagne de sensibilisation contre le cancer. Pendant cet événement, j'ai rencontré pour la première fois Shalinee Peerthy de l’organisation Miss India Worldwide Mauritius et Prema Mookaram, Miss India Worldwide Mauritius 2018. Elles m’ont proposé d’envoyer ma candidature. Au départ, j’ai cru que c’était une blague. Je n’ai jamais pensé à faire des défilés ou encore moins participer à un concours de beauté. J’ai passé les auditions et j’ai été retenu pour la finale », se souvient notre interlocuteur.  

Il relate que, contrairement à lui, les candidats étaient des adeptes de la mode. Il confie que le premier jour des répétitions était difficile. « Le concours a lieu en collaboration avec CANMA. Du coup, les sessions de CANMA axées sur la sensibilisation étaient plus dans mes cordes », dit-il. Les finalistes ont aussi droit aux séances de 'grooming', démarche, de 'fitness', de danse, de yoga et l’art oratoire. « Lors de l’épreuve de talents, chaque candidat a présenté un État de l’Inde. J’ai présenté une danse folklorique du Cachemire. Parmi les divers événements auxquels j’ai participé, j’ai surtout apprécié le 'Boot Camp' à la Special Mobile Force (SMF) qui a duré une semaine. Nous avons beaucoup appris au cours de cette session intense, notamment la rigueur, le leadership, l’esprit d’équipe et la discipline. Nous avons aussi eu droit à une causerie sur la sécurité routière, la violence, la drogue et les gestes de premiers secours », explique Nikil Perbhoo. Ce dernier décroche les titres de Mr Resilient, Mr Congeniality et Mr Humanity Hope. Il relate que les candidats devaient organiser plusieurs campagnes de sensibilisation contre le cancer. C’est ainsi qu’il a eu l’occasion de parler des causes et conséquences du cancer, de l’importance d’une bonne alimentation, de la prévention et sur les méthodes de détection des symptômes devant un parterre d’environ 600 élèves du collège Lorette de Saint-Pierre. 

Cet adepte de basketball se souvient surtout de la grande finale. « Lors de la séance des questions-réponses, le jury m’a demandé quelles seront mes deux priorités, si je suis élu Premier ministre ? J’ai mis l’accent sur la drogue et les maladies non-transmissibles. Je ne pensais pas être le gagnant. Je croyais que j’allais décrocher la deuxième ou troisième place », dit-il. 

Nikil Perbhoo se décrit comme une personne introvertie. « Cependant, ce concours m’a permis de renforcer la confiance que j’avais en moi et à me surpasser. Le titre de 'Mr India Worldwide' fait de son détenteur, une personnalité. Ainsi, il peut être un vecteur de changement, surtout lorsqu’il va parler des fléaux et des problèmes de santé », dit Nikil Perbhoo qui aime écouter de la musique. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !