Explik Ou Ka

NHDC : elle attend une maison depuis sept ans

Un problème administratif est posé à la NHDC.

Depuis 2013, Anne Marie Jennifer, 32 ans, mère de famille, a soumis une demande pour un logement de la National Housing Development Company (NHDC). On lui a répondu qu’elle en aurait un à Grand-Bois, mais elle a refusé parce que c’était loin de son lieu de travail. En effet, étant employée de la Triolet Bus Service depuis 2012, elle doit souvent prendre le service à 4 heures du matin. « Actuellement, j’habite au Morcellement Saint-André, Plaine-des-Papayes et aller vivre à Grand-Bois aurait été compliqué pour moi. » Ensuite, on lui a proposé une maison à Petite-Julie. 

Anne Marie Jennifer rappelle qu’elle a un fils qui fréquente le SSS Adolphe-de-Plevitz de Grand-Baie et un deuxième au collège DAV de Morcellement Saint-André depuis cette année. Elle confie : « Habiter un endroit éloigné poserait aussi un problème pour mes enfants. L’idéal serait d’avoir une maison à Pointe-aux-Piments ou à Calebasses mais on m’a dit que pour ce dernier lieu, les maisons seront accordées uniquement à ceux qui vivent dans les environs. Je vis à 3 km de Calebasses et à 4 km de Pointe-aux-Piments. Ne suis-je pas éligible d’autant qu’aucune maison n’a été livrée jusqu’à l’heure à Calebasses ? »

En l’absence d’une explication de la NHDC – puisqu’on attend toujours la nomination du nouveau CEO pour répondre aux questions –, l’administration nous demande toujours de leur faire parvenir les cas par e-mails à l’intention de Sunil Anuth, Officer in Charge. Nous l’avons fait et nous attendons toujours.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !