Xplik ou K

NHDC de Beau-Vallon : les escaliers squattés par huit chiennes  

chien Les chiennes se prélassent à côté des escaliers.

Huit chiennes ont élu domicile dans les escaliers du complexe NHDC de Beau-Vallon, au grand dam des résidents. Ces derniers sont contraints de composer avec les problèmes d’hygiène que cela implique, sans compter le risque de se faire mordre. L’Animal Welfare Unit a été sollicité sur ce cas.

Disons que vous habitez au quatrième étage d’un complexe de la National Housing Development Company (NHDC). Pour sortir de chez vous et pour rentrer, vous devez slalomer entre des chiennes qui ont élu domicile dans les escaliers. C’est le calvaire quotidien dont se plaignent des habitants de la NHDC de Beau-Vallon. à l’instar de Phoolwantee M., âgée d’une cinquantaine d’années, qui habite un appartement du complexe depuis plus d’une vingtaine d’années. Son voisin, explique-t-elle, possède huit chiennes qui ont pris d’assaut les escaliers. 

La situation est devenue intenable pour les occupants du bâtiment. Ils doivent composer avec les inconvénients que cela implique. Ils courent le risque de se faire mordre. Il y a aussi le problème évident d’hygiène qui se pose par rapport aux excréments et aux poils. Sans compter les odeurs qui attirent les mouches et… les mâles. Il y a également leurs aboiements constants qui dérangent plus d’un. Une occupante des lieux, qui venait d’accoucher, nous a confié comment elle était terrorisée par la présence de ces animaux dans les escaliers. « Je ne peux pas recevoir de visiteurs car je crains qu’ils ne soient mordus. »

Contacté, Gilles L’Entêté, Chief Executive Officer de la NHDC, confirme qu’il est strictement interdit d’élever des chiens dans des appartements, y compris dans les escaliers. Le problème ne date pas d’hier. Il a souvent été rapporté à Explik ou Ka et aux autorités concernées. L’Animal Welfare Unit est au courant du problème depuis l’année dernière. Explik ou Ka a repris contact avec cette unité pour l’informer que le problème empirait dans les appartements de la NHDC de Beau-Vallon. 

« Si une personne élève des femelles chez elle, elle doit faire une demande pour un Breeder’s Licence », a expliqué Maya Mundoo Kissoory, de l’Animal Welfare Unit. Pour mieux comprendre ce qui se passe dans le complexe, elle a invité Phoolwantee à reprendre contact avec l’Animal Welfare Unit en appelant sur le 464 4891. « Une équipe sera dépêchée sur les lieux pour une vérification. Nous prendrons ensuite les actions appropriées. » 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !