Live News

Négligence alléguée des policiers dans le sillage du meurtre de Shabneez Mohamud : le DPP réclame une enquête approfondie

Le Directeur des poursuites publiques (DPP) recommande une enquête approfondie sur les trois policiers soupçonnés de négligence dans le sillage du meurtre de Shabneez Mohamud. Cette mère de famille a été étranglée par son époux, le 10 septembre dernier. Ces trois policiers (un sergent et deux constables), affectés au poste de police de Bel-Air-Rivière-Sèche, ont mis plus d’une heure pour intervenir, alors que les deux fils de la victime sont venus au poste de police pour leur demander de l’aide.

Le dossier d’instruction sera transmis à la Criminal Investigation Division (CID) de Moka avant de revenir sur le bureau du DPP. A ce stade des investigations, aucune charge provisoire n’a été retenue contre les trois policiers.

Dans leur défense, ces policiers, qui font déjà l’objet d’une mutation, ont expliqué qu’ils étaient occupés par un accident de la route, mais aucune mention sur cet accident n’a été rapportée dans le «Diary Book» du poste de police.

Par ailleurs, les images des caméras de surveillance montrent une version différente. On y voit les policiers assis alors que les deux fils de la victime viennent leur demander de porter secours à leur mère.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !