Magazine

Neeshi Beeharry : étincelante artiste

Neeshi Beeharry

À 20 ans seulement, Neeshi Beeharry compte plusieurs cordes à son arc. Actrice et modèle, elle a récemment été élue Miss UOM (University of Mauritius). Elle est également l'un des trois principaux protagonistes de Selfie, un long-métrage local produit par des Indiens.

La sortie de Selfie est prévue pour le 23 novembre. Ce film 100% local a été produit par les Indiens Malai et Usha. Le tournage a duré une vingtaine de jours entre juillet et août dernier. Neeshi Beeharry incarne l'un des trois rôles principaux dans Selfie. Cette habitante de Quatre-Bornes ne s’attendait pas à faire partie de cette aventure. « Le Casting Agent de Selfie m’a contactée. Malgré une voix enrouée, je me suis présentée aux auditions. J’ai livré ma prestation et j’ai été retenue », se souvient-elle. Ainsi, elle partage l’écran avec deux autres jeunes : Ashley Rambhojun et Johnny Dracunova. « Nous avons eu l’occasion d’échanger et d’apprendre des autres », dit-elle. 

Welcome Lakshmi

En attendant la sortie du film, elle se prépare pour la fête de Divali. Cette année, elle va aider sa maman à préparer les traditionnels gâteaux de la fête, notamment des rasgoullah, gulab jamun et « gato patate ». «Divali est une fête de partage et familiale. Nous en profitons pour passer un agréable moment avec tous les membres de la famille. L’année dernière, j’ai participé à un défilé de mode dans le cadre des célébrations de Divali et toute ma famille avait fait le déplacement pour me soutenir. Cette année aussi nous serons tous réunis pour accueillir la déesse Lakshmi chez nous », dit Neeshi Beeharry. 

Divali est une fête de partage et familiale "

Neeshi Beeharry

Elle est actuellement en deuxième année BA (Hons) French à l’Université de Maurice. Neeshi Beeharry est également la nouvelle Miss UOM. « On me confie de nouvelles responsabilités. Je deviens ainsi un modèle pour toutes les filles de l’université. Nous ne mettons pas l’emphase sur la beauté, mais sur la personnalité de chaque étudiante. En étant Miss UOM, je réalise un autre de mes rêves d’enfance. Je mesure 1 m 62 et je ne pouvais pas participer aux concours de beauté qui exigent des critères spécifiques », dit-elle. Neeshi Beeharry est consciente de sa cote de popularité, mais elle fait ressortir que ce n’est pas cela qui lui a permis de remporter la couronne et l’écharpe de Miss UOM. « Ce n’était pas évident de jongler entre les études, le tournage, le mannequinat et les séances de photos. J’ai dû travailler d’arrache-pied pour atteindre le niveau des autres finalistes », indique la jeune femme. 

Cette ancienne étudiante du Dr Maurice Curé SSS ajoute qu’elle fait le théâtre depuis qu’elle est en Form 2. « Petits, mon frère aîné et moi avions l’habitude de nous livrer au jeu des acteurs. Notre père enregistrait les images. Depuis, je caresse le rêve de devenir actrice», indique la cadette d’une fratrie de trois enfants. Elle participe au National Drama Festival et autres compétitions. Étudiante brillante, elle se passionne également pour la mode et le textile. Neeshi opte, toutefois, pour les langues. 

En 2016, elle se présente aux auditions de la troupe Komiko et elle est retenue. Depuis, elle a joué dans plusieurs pièces, notamment la belle-fille dans Belmer Belfi et Mariaz Lor Kosion. Au même moment, Neeshi intègre l’agence Mataora et participe aux séances de photo. Elle incarne le rôle d’une infirmière dans Panik et d’une prostituée dans Too Late. 

Neeshi Beeharry a une vie remplie. Ses parents l’aident à gérer son emploi du temps. Celle qui aime chanter indique que ses études sont sa priorité. « Les artistes sont ces rares personnes qui font de leur passion leur métier. Ils commencent à être valorisés. Je souhaite être une artiste accomplie. Un de mes projets serait de produire une oeuvre. Cela peut être un film, une pièce de théâtre ou autre », dit -elle.

Related Article