Live News

Nazmah Rummun tué par son fils : le voisinage sous le choc : «Ki kaliter leker sa !»

Mohammad Shakeel Rummun et sa compagne, Nishita Juggarnath

Drame familial à L’Avenir, Saint-Pierre. Bibi Nazmah Rummun, 64 ans, a été tuée par son fils, Mohammad Shakeel Rummun, âgé de 32 ans. Ce dernier aurait bénéficié de la complicité de sa compagne, Nishita Juggarnath, 21 ans. C’est après que l’époux de Nazmah a signalé sa disparition que cette affaire a pu être résolue. Arrêté, le fils a avoué s’être débarrassé du cadavre de sa mère à Le Souffleur. À l’origine de cette tragédie, une relation que la mère désapprouvait et une histoire de sorcellerie.

À L’Avenir, c’est l’incompréhension. Un proche explique que le fils de la victime est quelqu’un de sournois. « Li ti ena so karakter. Le jour de la disparition, sa mère est sortie de la maison vers 9 heures. Son époux, chauffeur de taxi, est rentré à la maison et ne l’a pas vue.  Nous l’avons cherchée auprès d’autres membres de la famille, mais sans succès. Nous en avons informé la police. Son fils est rentré à la maison vers 23 heures jeudi », explique ce dernier. 

Dans le voisinage, c’est un véritable choc. « Cela fait des années que je vis ici et je connaissais la dame. Elle était une personne calme. Son fils, quant à lui, ne fréquentait presque personne. Il sortait peu. Nous ne savons pas ce qui a pu se produire », lâche un voisin. Une autre habitante du quartier ne s’attendait pas non plus à une telle nouvelle : « Ki kalite leker sa ! Sa montre kouma nou sosiete ete. C’était une dame que je connaissais de vue, mais elle avait l’air sympathique. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !