Magazine

Naziha Mestaoui invite à allier la technologie à la nature

De gauche à droite - Erwin Amavassee (Project Coordinator - Citadelle Native Re-vegetation Project - Friends of the Environment), Gillian La Hausse de La Louvière (secrétaire exécutif de FoE), Naziha Mestaoui, Astrid Dalais initiatrice des trois éditions de Porlwi et Manoj Vaghjee (président de FORENA).

Après « One Beat One Tree » en 2017, Naziha Mestaoui est à Maurice pour discuter du projet de restauration en cours et travailler sur deux autres initiatives. À travers son art, l’artiste belge invite les visiteurs à utiliser la technologie pour nous reconnecter à la nature.

Naziha Mestaoui, une artiste belge, est à Maurice pour créer deux œuvres lumineuses inédites, sur le site du Dinarobin qui, à la tombée de la nuit, prennent vie au pied de la montagne du Morne, entre terre et mer. « L’œuvre ‘Le chant des lucioles’ propose de créer une expérience onirique qui réveille notre capacité à nous émerveiller. L’œuvre représente une forêt de bambous à l’extrémité desquelles, on retrouve 200 éoliennes miniatures, explique l’artiste. Une fois la nuit tombée, chaque éolienne s’allume au passage du vent, créant une vague onirique de lumières vacillantes. Telles des lucioles, elles apparaissent et disparaissent au gré du vent. » 

Elle est aussi sur l’île pour discuter de ‘One Beat One Tree’, un projet de reforestation en cours et souligner la nécessité d’un soutien accru aux ONG (FoE et FORENA) en termes de volontaires, entre autres. « Plus de 4000 arbres ont été plantés sur La Citadelle avec les organisations Friends of the Environment en collaboration avec la Fondation Currimjee et Forena, observe Naziha Mestaoui. Deux années plus tard, le résultat est absolument stupéfiant. Certains arbres font déjà plus de 2m et les flancs de La Citadelle de Port-Louis ont changé de visage. » Elle indique que très prochainement, les participants au projet vont recevoir un mail dans lequel ils pourront suivre l’évolution du site de plantation depuis 2017.

Le concept ‘One Beat On Tree’ a été présenté à Maurice dans le cadre de Porlwi by Nature en 2017. « J’ai vécu une très belle expérience, d’abord avec les équipes de Porlwi qui étaient exceptionnelles et qui figurent parmi les plus belles rencontres que j’ai faites. J’ai aussi été touchée par le public, sa sincérité et son enthousiasme. » dit l’artiste belge. 

Naziha Mestaoui ajoute qu’avec ‘One Beat One Tree’, le réel et le virtuel ne sont plus opposés mais associés au profit d’une véritable expérimentation. L’œuvre se présente comme une installation numérique interactive où le visiteur est invité à planter une graine de lumière avant de voir pousser un arbre numérique grâce à ses mouvements et au rythme des battements de son propre cœur. « Cet arbre virtuel qui lui est attribué et auquel il s’identifie, pousse ensuite effectivement dans une forêt réelle grâce à un programme de reforestation auquel j’ai associé mon œuvre. Plus de 145 000 arbres ont ainsi déjà pu être replantés dans le monde », précise-t-elle.

Naziha Mestaoui est formée en architecture et en urbanisme, mais très vite son activité s’est concentrée sur l’art, la lumière et le digital. « Mes œuvres multimédia interactives questionnent la déconnexion de notre culture occidentale de son environnement et replace la nature au cœur des enjeux culturels. Une de mes œuvres les plus visibles - “1 Heart 1 Tree” a été créée sur La Tour Eiffel à l’occasion de la conférence sur le climat de l’ONU à Paris en décembre 2015 (COP21). Mes œuvres numériques ont déjà fait le tour du monde: MOMA à New York, au Centre Georges-Pompidou à Paris, Biennale de Dakar, Musée de la photographie à Tokyo, Biennale d’Art Contemporain à Séville, SESI de São Paulo, MOCA de Shanghai. » 

Actuellement, l’artiste travaille autour d’une série de nouveaux projets qui se concentrent sur les fonds marins et la régénération de coraux. « Il y a tant à faire pour nous permettre de nous sentir connectés à ces écosystèmes si riches et essentiels. » 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !