Législatives 2019

Navin Ramgoolam : «Si Xavier-Luc Duval pa ti ekziste ek so lekip. […] Personn pa ti pou ena liberte dan sa pei la»

A un peu plus de deux jours du scrutin du jeudi 7 novembre, le leader des rouges a vanté les mérites «du PMSD et de la famille Duval», ce lundi soir, 4 novembre, lors d’un congrès de l’Alliance Nationale (PTr-PMSD-Mouvement Jean-Claude Barbier) dans la circonscription numéro 17 (Curepipe/ Midlands).

Faisant référence au Prosecution Commission Bill, Navin Ramgoolam a affirmé ceci : «Si Xavier-Luc Duval pa ti ekziste ek so lekip. […] Personn pa ti pou ena liberte dan sa pei la».

L’ancien Premier ministre a aussi soutenu lors de sa prise de parole que «l’Alliance Nationale est une dream Team» et que «lot kote si ou donn zot puvwar sa ve dir Moris inn vinn enn monarchie».

Le leader du Parti travailliste a également souligné que Sir Anerood Jugnauth connaît déjà l'isssue de ces élections générales et que «l’Alliance Nationale se dirige vers une grande victoire». Selon lui, le MSM a déjà entamé des pourparlers avec le MMM du Paul Bérenger «pou empes Navin Ramgoolam vinn premie minis».

Il a expliqué que ses adversaires ont déjà «une tactique». «Notamment dans la circonscription no 10, MMM pou donn lord zet enn vot lor Vikram [NDLR : Vikram Hurdoyal, candidat MSM au numéro 10] pou li vinn fatig nou».

Navin Ramgoolam a également dit qu’il a «confiance en l’intelligence des électeurs» et de lancer un appel aux électeurs : «Dan sa elecsyon la pa koupe transe pena sinpati dan la guer», a soutenu le leader des rouges.

Le leader du PTr n’a pas oublié «ceux qui n’ont pas obtenu de ticket pour ces législatives 2019». Il s’est adressé en particulier à Stephan Buckland qui était dans l’assistance, soulignant qu’il était pressenti «pour obtenir un ticket». Navin Ramgoolam a alors précisé que «Stephan pou okip enn post importan dan sport».

Pour sa part, Xavier-Luc Duval, le leader du PMSD a été très critique envers Paul Bérenger. «Linn ronfle pandan 3 banane au Parlement». «Pa vot kouma mouton vot avek ou lespri. […] Pa less diviz ou vot. […] La division c’est la faiblesse», a déclaré le leader des bleus.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !