Politique

Navin Ramgoolam : «Le pays recule en ce qui concerne la violence domestique»

Navin Ramgoolam: «Il faut un changement de mentalité».

« Les femmes ne connaissent pas leurs droits. » C’est ce qu’a indiqué Navin Ramgoolam, dans la matinée du 8 mars, à la mairie de Vacoas, dans le cadre de la Journée internationale des Femmes. Selon le leader du Parti travailliste (PTr), il faut des ateliers de travail pour sensibiliser les femmes. « Il y a encore trop de discrimination et de violence contre les femmes, même s’il y a des lois. Il faut un changement de mentalité. J’ai le sentiment que le pays recule en ce qui concerne la violence domestique », estime-t-il. Il trouve dommage qu’aucun député n’ait pu poser de questions sur la violence domestique. 

Il ajoute que le PTr compte nommer un commissaire spécial uniquement pour traiter les cas d’abus et de discrimination envers la femme. Pour lui, la drogue est une des raisons de la violence contre les femmes. Il est également en faveur d’une loi pour une meilleure représentation des femmes au sein des conseils d’administration des entreprises privées et publiques.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !