Live News

Navin Ramgoolam : «Kailash Trilochun ne doit avoir aucun traitement de faveur»

Le leader PTr Navin Ramgoolam n'est pas d’accord que la police accorde à l’avocat Me Kailash Trilochurn une heure avant de se rendre à la police à sa descente d’avion.

« Il ne faut pas de traitement de faveur pour lui [Kailash Trilochun] », a martelé Navin Ramgoolam qui prenait la parole vendredi soir 26 août lors d’un congrès travailliste à Quatre-Bornes.

Selon Navin Ramgoolam, sir Anerood Jugnauth était « au courant » des honoraires de Rs 19 millions réclamés par Kailash Trilochun auprès de l’Information Communication and Technologies Authority (Icta).

Navin Ramgoolam a cependant défendu Me Rama Valayden, membre du PTr, qui est l’avocat de Kailash Trilochurn :

« Il est un avocat qui a prêté serment. Il a le devoir de défendre un client. Il ne faut pas mélanger la profession d’une personne et son engagement politique. »

Navin Ramgoolam a demandé aussi à sir Anerood Jugnauth de démissionner, estimant que ce dernier n’est plus en mesure « d’assumer ses responsabilités ». Et d’ajouter que si Pravind Jugnauth veut devenir Premier ministre, il devra, au préalable, organiser des élections : « Il devra passer par la grande porte. »

Navin Ramgoolam a réclamé à nouveau la mise sur pied d’une commission d’enquête sur le projet Heritage City. Selon lui, ce sont ceux responsables de ce projet qui doivent rembourser l’argent qui a déjà été payé à la compagnie Stree Consulting.

Il y a une « responsabilité collective » du Conseil des ministres dans cette affaire, selon Navin Ramgoolam.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !