Actualités

Navin Ramgoolam accuse le PM de vouloir «effacer l’indépendance»

Au samadhi de SSR, le leader du PTr s’en est pris aux Jugnauth père et fils.

Venu déposer une gerbe au samadhi de sir Seewoosagur Ramgoolam, au jardin botanique de Pamplemousses, jeudi matin, Navin Ramgoolam a laissé éclater sa colère. Que les célébrations du 12 mars aient été annulées, l’ex-Premier ministre le digère mal. Il n’accepte pas non plus les explications de l’actuel chef du gouvernement, Pravind Jugnauth, à l’effet qu’il fallait tout stopper pour cause de mauvais temps. 

Le leader des rouges était en compagnie d’autres membres du Parti travailliste. « Ce n’est pas surprenant. Aujourd’hui, après 52 ans d’indépendance, ‘piti pe rod efas dan memwar ban zen ki ve dir konba pou lindepandans… alor pa fet lindepandans. Ça dit tout », répond le leader du Parti travailliste à une question de la presse.

« Le père a abandonné le combat pour la liberté pour aller prendre un emploi comme magistrat. Son petit cherche carrément à effacer l’Indépendance », ajoute-t-il. Navin Ramgoolam fait ici référence à la démission de sir Anerood Jugnauth en 1966 en tant que député et membre de l’Independent Forward Block pour devenir magistrat. Au début des années ’70, il reviendra en politique en tant que membre du Mouvement militant mauricien.

Navin Ramgoolam critique aussi le gouvernement suite à la publication du rapport, qu’il qualifie de « dammning », du Bureau de l’Audit. « Il n’y pas que le coronavirus. Même avant les élections, nous avions dit que l’économie est catastrophique. Il n’y a aucune vision économique”, déplore Navin Ramgoolam.


Covid-19 : « Maurice seul pays qui n’ait pas enregistré de cas », selon Ramgoolam 

L’ex-Premier ministre a également abordé la pandémie de Covid-19. « Il est impensable que Maurice soit le seul pays qui n’ait pas enregistré de cas. Les gens vont les croire quand ils disent qu’il n’y a pas de coronavirus à Maurice ? », se demande Navin Ramgoolam. « Voilà le gouvernement que nous avons eu après 52 ans d’Indépendance », ajoute-t-il.

Ndlr. : L’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam, induit son auditoire en erreur lorsqu’il affirme « qu’Il est impensable que Maurice soit le seul pays qui n’ait pas enregistré de cas. » Au moment où le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, déclarait au monde, dans la soirée du mercredi 11 mars, que la COVID-19 était considérée désormais comme une pandémie il avait tenu à préciser que « 81 pays n’ont signalé aucun cas et 57 pays n’ont pas rapporté plus de dix cas ». L’île Maurice n’est pas seule mais figure parmi ces 81 pays dont fait état l’OMS. Outre Maurice, il y a 80 autres pays  qui n’ont signalé aucun cas. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !