Live News

Naufrage du Sir Gaëtan : des relevés téléphoniques épluchés pour savoir qui a donné les instructions pour remorquer la barge 

Le capitaine Bheenick est toujours porté manquant

Qui a forcé les membres de l’équipage du Sir Gaétan à poursuivre l’opération de remorquage, malgré le mauvais temps ? C’est ce que tentent de savoir les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department(CCID), après qu’un des membres de l’équipage a évoqué une conversation entre le capitaine Moswadeck Bheenick et un haut cadre de la Mauritius Ports Authority.

Les instructions au capitaine Bheenick, étaient de retourner la barge l’Ami Constant à Port-Louis, peu importe la situation.

Les relevés téléphoniques du cellulaire du capitaine sont jugés déterminants pour la suite de l’enquête. Ils pourront apporter des réponses à cette question.

Les rescapés ont évoqué des instructions reçues par l’officier aux commandes du remorqueur, quand ils ont rencontré des difficultés en haute mer, au large de Poudre-d’Or. 

Le câble de remorquage avait lâché, en raison du mauvais état de la mer ce lundi fatidique du 31 août.
Cette information a été communiquée aux hauts cadres de la Mauritius Port Authority (MPA) et le capitaine Moswadeck Bheenick a donné les instructions à ses hommes.

Des hauts cadres de la MPA ont avoué avoir communiqué avec le capitaine Bheenick. La barge l’Ami Constant doit impérativement arriver à Port-Louis.

Suivant ces instructions, l’équipage a tenté des manœuvres pour rattacher la barge. C’est à ce moment-là qu’il y a eu une collision entre la barge et le remorqueur.

Une trentaine de minutes plus tard, le remorqueur a sombré à environ 18 mètres de profondeur. Cet accident a fait trois morts. Le capitaine Moswadeck Bheenick est, quant à lui, toujours porté manquant.

inter

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !