Live News

Naufrage du Sir Gaëtan - Cour d’investigation : un des deux assesseurs se désiste

Le Sir Gaëtan avait coulé au large de Poudre-d’Or dans la nuit du 3 août après une mission auprès du MV Wakashio

Le démarrage des travaux de la Cour d’investigation sur le naufrage du remorqueur Sir Gaëtan accuse un nouveau retard. Annoncée par le Conseil des ministres le 4 novembre 2020, celle-ci n’a pas encore commencé à fonctionner un peu plus de quatre mois après sa création. 

Cette fois-ci, c’est un des deux assesseurs qui plie bagage. Iran Mohamad Dowlut, ingénieur maritime, s’est désisté, étant pris par un nouvel emploi qui l’empêchera d’être présent aux sessions de cette Cour spéciale.

Pour le moment, la Cour d’investigation est composée de l’ancien juge Gerard Angoh et du capitaine Mahendra Babooa, Master Mariner. Le Sir Gaëtan avait coulé au large de Poudre-d’Or dans la nuit du 3 août après une mission auprès du MV Wakashio dans le cadre de l’opération de nettoyage. Au moment du naufrage, huit marins de la Mauritius Ports Authority (MPA) se trouvaient à bord. Jimmy Sylvain Addison, Sujit Kumar Seewoo et Laval Lindsay Plassan ont perdu la vie, alors que le capitaine Moswadeck Bheenick n’a pas été retrouvé. Il a été déclaré mort sur décision de la Cour le 7 décembre dernier.

Suite au naufrage, le Port Master Gervais Barbeau et son adjoint Kavidev Neroo se sont retirés de la MPA pour laisser libre cours à l’enquête.
La principale attribution de la Cour d’investigation est de faire la lumière sur la collision entre l’Ami Constant et le remorqueur Sir Gaëtan.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !