Magazine

Natacha Moorooven : invitation à retrouver un long fleuve tranquille…  

Natacha Moorooven Natacha Moorooven et sa grand-mère à qui elle dédie son premier livre.

‘Un Ruisseau Dans Le Désert’ découle des expériences de l’auteure qui espère que les lecteurs y trouvent du réconfort face aux turpitudes de la vie. Natacha Moorooven, ‘Adjunct Professor en Corée du Sud, a lancé son livre en décembre 2018. Notre compatriote compte le traduire en anglais et coréen.

Natacha Moorooven, actuellement Adjunct Professor en ‘International Relations’ à Yongin University en Corée du Sud, signe son premier livre. Il s’agit de ‘Un Ruisseau Dans Le Désert’ axé sur 40 jours de prières, de réflexions et des histoires vécues durant ses 20 ans passés au Cameroun (Afrique), Amérique du Nord et Corée du Sud (Asie). Elle y partage aussi une partie de son adolescence. « Ce sont des expériences qui ont façonné la personne que je suis aujourd’hui », dit-elle. 

russeau
 ‘Un Ruisseau Dans Le Désert’ pour trouver la paix au milieu de la tourmente…

‘Un Ruisseau Dans Le Désert’, lancé en décembre 2018, est dédié à sa défunte grand-mère maternelle, Lucienne Ravina. Elle confie : « En juillet 2017, je suis venue à Maurice après sept ans pour rendre visite à mes parents. J’ai aussi passé du temps avec ma grand-mère. Elle était en bonne santé. Je la voyais tous les jours, je prenais le petit-déjeuner avec elle et je m’occupais d’elle. Début 2018, elle est tombée malade. Elle nous a quittée le 16 août 2018, elle avait 92 ans. » Natacha ajoute qu’elle adhère à la philosophie de sa grand-mère qui est d’être gentille en toutes circonstances afin de relever les défis au quotidien. « La gentillesse est d’ailleurs un des thèmes que les lecteurs retrouveront dans le livre. » 

L’idée d’écrire un livre a germé en 2013 lorsqu’elle complète son doctorat. Elle rédige quelques notes. En 2017, elle relance son projet. Cela lui prend une année pour terminer ‘Un Ruisseau Dans Le Désert’. « Dans mes écrits, je souhaite que les lecteurs trouvent du réconfort en temps de difficultés et d’épreuves, ajoute-t-elle. Le titre est une métaphore à trouver la paix au milieu de la tourmente… Tout comme un voyageur se réjouirait à la vue d’une oasis dans un désert. » 

En 2002, Natacha Moorooven se rend pour la première fois en Corée du Sud pour enseigner l’anglais sur une base volontaire. Puis, elle opte pour une maîtrise en Psychologie et Éthique. De 2005 à 2008, elle prend de l’emploi comme traductrice auprès d’une ONG au Maryland. En 2008, elle obtient une bourse en Corée du Sud et y va pour étudier un doctorat. « Je suis récemment rentrée de Maryland aux États-Unis où on m’a offert l’opportunité de traduire un livre en langue anglaise. La Korean Publishing House m’a aussi proposé de traduire ‘Un Ruisseau Dans Le Désert’ en coréen. Je me concentre sur ces deux projets pour l’instant. » 

‘Un Ruisseau Dans Le Désert’ se vend à Rs 275 à Librairie Vie & Santé à 8, Rue Paul Badaut à Rose-Hill. Les intéressés peuvent aussi contacter sa belle-sœur, Orely Delvert, ou envoyer un courriel à Natacha Moorooven sur unruisseaunm@gmail.com. Il est disponible à La Réunion, Rodrigues, Madagascar, Nouvelle-Calédonie, Suisse, Canada et les États-Unis. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective