Live News

Nando Bodha : « Il est temps que Maurice refasse son image financière»

Nando Bodha, ministre des Affaires étrangères jusqu’à sa démission en février 2021, remet les pendules à l’heure. Il rappelle sa contribution dans le travail qui a permis à Maurice de sortir de la liste grise du Groupe d’Action Financière (GAFI). 

« En tant que citoyen et patriote, je salue la décision du GAFI. Maurice n’est plus une « jurisdiction under increased monitoring » et c’est une bonne chose. », rappelle-t-il.

Nando Bodha souligne que la sortie de cette liste grise, annoncée jeudi, est l’œuvre d’un travail collectif et rappelle sa contribution. « Ensemble, le gouvernement, le secteur privé et le secteur des services financiers ont entamé toutes les démarches pour trouver des solutions. Ainsi, depuis mai 2020 et jusqu’à ma démission en février 2021, j’ai œuvré, en tant que ministre des Affaires étrangères, dans cette voie. J’ai personnellement multiplié les efforts auprès de tous les ministres de l’Union Européenne et les pays-membres du GAFI, notamment à l’Élysée et au Home Office britannique, entre autres. »

Pour Nando Bodha, il ne s’agit « pas d’une victoire politique » et « le plus dur reste à venir. Nous devons reconstruire la confiance et le chemin est long. Pour que Maurice puisse être un vrai centre financier crédible, respectable et au-dessus de tout soupçon d’irrégularités ou de maldonnes, la lutte contre le blanchiment doit se faire à tous les niveaux,. Car il faut se rappeler qu’une de nos faiblesses majeures a été l’inefficacité de nos institutions. Il est grand temps que Maurice refasse son image financière ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !