Actualités

Nando Bhoda imposera le bus à plancher bas

Qu’ils le veuillent ou non, les opérateurs devront s’aligner sur la décision du gouvernement d’opter pour les autobus semi-low floor. Malgré la résistance, dont font preuve les opérateurs individuels, il faudra bien qu’ils acceptent le changement, affirme Nando Bodha. C’est le message qu’a fait passer le ministre du Transport et des Infrastructures publiques hier au parlement à une question de Ritish Ramful.  À terme, tout le pays sera desservi par les autobus semi-low floor. Parmi les 30 autobus semi-low floor qui circulent actuellement sur nos routes, une seule est opérée par un individuel. C’est la Rose Hill Transport qui mène la charge, avec 18 bus alors que la Compagnie nationale de Transport (CNT) traîne la patte, avec seulement deux. La CNT planifie toutefois d’en importer une centaine d’ici l’année prochaine, selon Nando Bodha. Le ministre affirme que les opérateurs se sont montrés réticents à profiter des incitations fiscales mises en place l’année dernière. Parmi les objections formulées : les nouveaux autobus ne comprennent que 44 places, comparé aux 60 autres, ils sont plus lourds et consomment plus de carburant et les conducteurs doivent être formés. « La plupart de ces objections ne sont pas justifiées et ne peuvent être prises en considération », a toutefois assuré Nando Bhoda. Les tests effectués sur les routes par la CNT sont concluants, selon le ministre. Les seules exceptions sont « les routes intra urbaines qui sont trop étroites » et celles de Rodrigues à cause de la topographie. Il n’y aurait donc aucun obstacle au projet de remplacer presque tous les autobus du pays par des semi-low floor, selon Nando Bhoda. Le ministre en a profité pour en remettre une couche contre les opérateurs individuels. Ces derniers affichent un taux de renouvellement de 4 % seulement de leur flotte. Ce qui fait que la qualité de certains des autobus qu’ils mettent sur les routes laisse à désirer.
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !