Live News

MV Wakashio : «Une sentence très dure», affirme Me Glover

En Cour intermédiaire ce lundi 27 décembre, la magistrate Ida Dookhy -Rambarun a infligé une peine de 20 mois de prison au capitaine indien Sunil Kumar Nandeshwar et à son second, le 'chief officer' Hitihamillage Subodha Janendra Tilakaratna, dans l’affaire MV Wakashio. Elle a conclu que les deux hommes ont été irresponsables et n'ont pas respecté leur 'navigational duties'.
 
Cependant, même si les deux accusés ont passé 16 mois en détention policière, cette période ne sera pas déduite de leur sentence. De ce fait, les deux accusés ne quitteront pas la prison avant moins de deux ans. 

L’avocat du capitaine Sunil Kumar Nandeshwar, Me Gavin Glover, affirme que ce jugement fera jurisprudence. Car les deux accusés, même s’ils ont plaidé coupable, n’ont pas bénéficié d’une rémission d’un tiers de leur peine, généralement accordée à tout prévenu qui reconnaît les faits qui lui sont reprochés. 

« La sentence est très dure au vu du délit qui a été commis. C’est extrêmement rare que la Cour ne prenne pas en considération les règles de remise de peine lors d'un ‘Plea of Guilty’. Cette exception est la première que je vois en 36 ans de carrière. Beaucoup se réjouiront de cette sentence. Mais pour d’autres légistes, cet ‘u-turn’ de la magistrature ouvre la porte à des sentences où les principes des droits criminels acquis dans ce pays, ne seront pas respectés », affirme-t-il.

C’est le 20 décembre dernier que le capitaine indien Sunil Kumar Nandeshwar et le 'chief officer' Hitihamillage Subodha Janendra Tilakaratna avaient été jugés coupables sous une charge de 'Endangering Safe navigation'. Ce, en vertu de l'article 217(8) (j) de la Merchant Shipping Act 2007.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !