Live News

MV Wakashio : une quinzaine de personnes ont signifié leur intention de déposer devant la Court of Investigation

Une quinzaine de personnes ont signifié leur intention de déposer devant la Court of Investigation, instituée par le gouvernement pour faire la lumière sur le naufrage du MV Wakashio, le 25 juillet dernier.

Les intéressés ont répondu à l’appel à témoins lancé par le secrétariat de cette instance. Ils avaient jusqu’au vendredi 16 octobre pour le faire.

Parmi ceux ayant signifié leur intention de déposer, on retrouve le leader de l’opposition, Arvin Boolell. Ce dernier avait indiqué qu’il a déposé sa lettre vendredi 16 octobre. Il sera épaulé par le député rouge, Fabrice David. Son représentant légal sera Ritesh Ramful.

L’activiste social, Bruneau Laurette, des capitaines, la Mariner’s Association ont aussi signifié leur intention de déposer devant cette cour.

Ce sera désormais au président de la cour, l’ancien juge Abdurafeek Hamuth ainsi qu’à ses assesseurs Jean Marion Geneviève et Johnny Lam Kai Leung, de fixer la date à laquelle se déroulera la première séance, qui devrait, selon nos recoupements, avoir lieu au mois de novembre.  

Les auditions seront ouvertes au public, avec un accès limité à la salle d’audience, suivant les restrictions sanitaires liées à la Covid-19.

La Court of Investigation devra enquêter dans quelles circonstances le MV Wakashio s’est échoué sur les récifs et comment la coque s’est fissurée. Elle devra aussi déterminer si les protocoles ont été suivis à propos du  contrôle et de la surveillance de nos eaux territoriales.

La Court of Investigation devra aussi déterminer l’étendue des dégâts causés à l’environnement marin après le déversement d’hydrocarbure dans le Sud-Est.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !