Législatives 2019

Mouvement militant mauricien : Fazleck Hosseny désigné au No.15

Paul Bérenger

Celle qui s’apprêtait à défendre les couleurs  du Mouvement militant mauricien (MMM) à La Caverne – Phoenix n’est pas soutenue par les militants.

D’ailleurs, c’est ce dimanche que le MMM donnera les détails sur la répartition des investitures. Vendredi, ce fut une longue session pour le comité exécutif du parti à l’hôtel Labourdonnais, Port-Louis. Il a fallu départager les prétendants aux tickets mauves. Le bureau politique a tenu une réunion suivie de celle du comité central.

Or, les 60 tickets sont distribués. Plus besoin de trancher, le bureau politique a siégé à partir de 15 heures et le comité central a donné son verdict vers 18 heures, sur le choix des candidats. Selon un membre du comité central, la liste sera ratifiée ce dimanche par l’Assemblée des délégués.  

Au comité central, on explique que les délibérations n’ont pas été faciles. C’est surtout le cas de la circonscription no. 15 (La Caverne/Phoenix) qui a retenu l’attention. Les représentants de cette circonscription ont contesté l’éventuelle candidature de Zabeen Mooraby et Aadil Ameer Meea aurait essayé de calmer les esprit en affirmant que la présence d’une femme dans une telle circonscription allait être une révolution qui changera le paysage politique dans cette région.

Les esprits se sont, quelque peu, échauffés. Les délibérations en présence des deux membres ont été agitées, car certains soutiennent que Zabeen Mooraby peinerait à se faire élire dans cette région et préfèrent Fazleck Hosseny, qui a plus d’expérience. D’aucuns avancent que le comité régional risque d’éclater si jamais Zabeen Mooraby obtenait une investiture.  

Finalement c’est en faveur de Fazleck Hosseny que le comité central a penché, laissant Zabeen Mooraby sur la touche. Cette dernière a même quitté la réunion cinq minutes avant la fin, l’air déçu et au bord des larmes. Elle a refusé de s’exprimer lorsque nous lui avons approché. Le MMM révèlera, dimanche, la liste de ses 60 candidats pour le scrutin du 7 novembre. Au niveau de l’état-major, on indique que le MMM respecte le choix de ses représentants. On préfère toutefois ne pas se prononcer avant le leader, Paul Bérenger. Ce dernier sera face à la presse ce samedi pour commenter les derniers développements.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !