Live News

Motion pour l’intégration des Chagos dans l’une des circonscriptions électorales : le PM déterminé pour que «les droits des Chagossiens soient respectés»

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a présenté une motion à l’Assemblée nationale, ce vendredi 12 juillet, pour que l’archipel des Chagos et Diego Garcia soient intégrés dans une des circonscriptions électorales de Maurice.

Le Premier ministre est ainsi revenu lors de son intervention sur la résolution de Maurice sur le dossier Chagos à l’Assemblée générale des Nations Unies en mai dernier où Maurice a obtenu 116 votes favorables.

Pravind Jugnauth a rappelé que «Maurice est le seul état à avoir des droits sur l’archipel et sa zone maritime.» Le chef du gouvernement a ainsi souligné que selon la section 39 de la Constitution, le Parlement a le pouvoir via une résolution d’intégrer électoralement une île de son territoire national comme faisant partie d’une circonscription déjà existante auprès de l’Electoral Boundaries Commission (EBC).

Le Premier ministre s’est dit déterminé à ce que les Chagossiens préservent leurs droits incluant notamment celui de vote.

Le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval a pris ensuite la parole dans l’hémicycle juste après le discours du Premier ministre. Il a dit soutenir cette motion «même si elle ne semble pas convaincre totalement la communauté chagossienne.»

Xavier-Luc Duval a insisté sur «le symbolisme de cette motion », car elle stipule que «les Chagos font partie de notre territoire à 100%.»

«Pourquoi ne pas inclure Saint-Brandon et ne parler que de l’archipel des Chagos?» 

«Pourquoi ne pas inclure Saint-Brandon et ne parler que de l’archipel des Chagos?». La question a été demandée par le leader de l’opposition. Il a ainsi souhaité que cette proposition soit prise en compte.

Xavier-Luc Duval a également précisé «que ce n’est pas une bonne chose d’inclure l’archipel des Chagos à la circonscription numéro 3, soit Port-Louis maritime/Port-Louis Est. Il est d’avis qu’il faut suivre ce que «la Banwell Electoral Commission avait proposé en 1966 : de regrouper toutes les îles.»

Xavier-Luc Duval a également rappelé le fait selon lui que «les résolutions de l’Assemblée générale des Nations unies ne sont pas contraignantes.» «Il faut ainsi respecter la diplomatie en négociant avec le Royaume-Uni et les Etats-Unis», a déclaré le leader de l’opposition.

Notons que des membres du Groupe Réfugiés Chagos, dont le leader, Olivier Bancoult, étaient présents pour cette séance parlementaire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • KFC

  • A loan with perspective