Live News

Motion de censure: « Une tentative pour créer un climat de tension, de division et de doute » selon Padayachy

Le ministre des Finances rejette la motion de censure de l’opposition.

C’est ce que Renganaden Padayachy a affirmé à la fin de son discours dans le cadre des débats sur la motion de censure déposée par Xavier-Luc Duval contre le gouvernement  le 25 avril dernier. Cette motion est inscrite à l'ordre du jour de la séance de ce mardi, 10 mai.

« Cette motion vient confirmer que l’opposition ne reculera devant rien pour essayer d’obtenir des gains politiques quitte à mettre en péril la stabilité du pays ».

Selon Renganaden Padayachy, la motion de censure est « une énième tentative pour essayer de créer un climat de tension, de division et de doute dans notre pays ».

Il a ainsi dépeint le contexte dans lequel nous vivons, faisant référence à la crise sanitaire et la guerre en Ukraine.

L’économie mauricienne a subi deux contractions successives :  6,9 % pour l’année fiscale 2019/2020 et de 5,4% pour l’année fiscale 2020/2021, précise le ministre.

En 2019 et 2021 le flux de touristes est passé de 1 383 000 visiteurs à un peu plus de 179 000 selon le ministre des Finances. Soit une chute de 87 %.

Il souligne que « au cours de cette période le pays a ainsi enregistré un déficit de quelque Rs 122 milliards en termes d’entrée de devises étrangères ».

Le ministre des Finances d’ajouter « le FMI anticipe une croissance de 6,1 % pour l’année 2022. Sur la base de 800 000 touristes tout en précisant que la performance pourrait être encore meilleure si l’objectif de 1 million est atteint le FMI prévoit, tout comme les institutions locales, que chaque 100 000 touriste supplémentaire rapportera 0,6 points de pourcentage de croissance additionnelle ».

Ainsi, avec 1 million de touristes, notre économie pourrait atteindre un taux de croissance de près de 7,7 %  cette année. De plus, le PIB de 2022 devrait atteindre Rs 520 milliards contre 498 milliards en 2019.

Lors de son intervention, Renganaden Padayachy a également énuméré les accomplissements du gouvernement, notamment :

-         Le fait d’avoir financé à hauteur de Rs 40 milliards pour les pensions et aides financières aux plus démunis.

-         Rs 28 milliards d’aide aux travailleurs en finançant les salaires pendant la pandémie

-         Rs 12 milliards pour les logements sociaux

-         Rs 9 milliards pour les drains dans les régions les plus à risques.

-         L’augmentation de la retraite de base

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !