Live News

Morte à la suite d’un accident : Pallavee n’a pas pu montrer ses résultats du SC à ses proches 

Pallavee Jhurry a rendu l’âme, samedi aux petites heures, à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Jeudi, elle était avec son père, quand la moto sur laquelle ils se trouvaient a connu un souci technique. La collégienne est tombée. Grièvement blessée, elle a été hospitalisée. Le jour du drame, elle venait de prendre connaissance de ses résultats du School Certificate dans un cyber-café de la région. 

Pallavee Jhurry n’avait que 18 ans et des projets plein la tête. Cette collégienne a rendu l’âme aux petites heures, le samedi 19 janvier, à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Elle avait été victime d’un accident le jeudi 17 janvier, à Trois-Boutiques, alors qu’elle était à moto avec son père. L’adolescente venait de prendre connaissance de ses résultats du School Certificate (SC). Toutefois, elle n’a pas eu le temps de les montrer à ses proches. C’est sur le chemin du retour, après s’être rendue à un cyber-café pour consulter ses résultats en ligne, que le malheur a frappé. 

En fait, Pallavee avait un souci avec son laptop. Elle était impatiente à l’idée de connaître ses résultats. Son père et elle avaient donc décidé de se rendre à un cyber-café de la région. « Elle était folle de joie après avoir consulté ses résultats. Elle avait réussi avec brio. Elle avait obtenu un A+ en hindi, un C en français, un B en anglais, un C en mathématiques, un A en Hinduism et un B en littérature anglaise », explique Rishi Jhurry (42 ans), dans un mélange de tristesse et de fierté. 

La collégienne avait informé sa mère de sa bonne performance en lui téléphonant. Père et fille avaient ensuite pris le chemin du retour pour célébrer la bonne nouvelle en famille. En route, tout a basculé. « Je roulais lentement. Je me suis aperçu à un moment que le repose-pieds s’était cassé. Il est resté coincé dans une des roues de la moto. J’ai tout de suite coupé le moteur. J’ai envoyé ma main en arrière pour tenter de retenir ma fille, mais elle est tombée », se souvient le père. Pallavee s’était ainsi retrouvée sur l’asphalte. 

La police de Plaine-Magnien a été alertée. « J’ai reçu énormement d’aide de la part des gens de la région. Le Samu nous a transportés, ma fille aînée et moi, à l’hôpital de Rose-Belle », raconte Rishi Jhurry. La collégienne a été placée à l’unité des soins intensifs. Elle a ensuite été transférée à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, à Port-Louis. 

Samedi, aux petites heures, elle a poussé son dernier soupir. Pallavee laisse derrière elle des parents, un frère et une sœur dévastés. « Elle était un véritable cadeau pour nous. Elle excellait à l’école. C’était une fille gentille et adorable », pleure Rishi. La collégienne est la 12e victime de la route depuis le début de l’année.