Faits Divers

Mort électrocuté au lac de Bénares : Anil Heeraloll était un passionné de pêche

Anil Heeraloll

Proches, amis et connaissances étaient nombreux à avoir assisté aux funérailles d’Anil Heeraloll (38 ans) le mardi 6 novembre à 15 heures. L’habitant de Bois-Chéri est mort électrocuté lundi lors d’une sortie en famille. L’homme, qui était un grand amateur de pêche, s’était rendu au lac de Bénarès en famille pour y passer la journée.  

Une fois sur place, Anil Heeraloll, qui était un habitué de la pêche à la ligne, a pris tout son attirail pour se livrer à son activité préférée. À un certain moment, sa canne a touché un câble à haute tension. Le trentenaire a reçu une décharge électrique qui lui été fatale. Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria de Candos. L’autopsie attribue le décès à une électrocution. 

Anil Heeraloll travaillait à son compte. Il est décrit comme un bon vivant. Sa mère et son épouse sont sous le choc. Vishal, le beau-frère de la victime, a accepté de se confier au Défi Quotidien. « Ce drame a secoué notre famille. Anil aimait passer du temps en famille. La pêche était sa passion. Il avait l’habitude d’aller pêcher au lac de Bénares. Il se montrait toujours très prudent. Je n’arrive pas à croire que nous l’avons perdu. »