Faits Divers

Mort d’un nourrisson au Jardin de la Compagnie : deux nouveaux suspects arrêtés et une fourgonnette saisie

Jardin de la Compagnie La police est sur les traces de la maman du nourrisson.

Deux  suspects ont été arrêtés le mercredi 11 septembre dans l’enquête entourant le cadavre du nourrisson découvert au Jardin de la Compagnie le 24 août dernier. Les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Sud ont pu mettre la main sur un habitant de Vallée-Pitot, pressenti comme étant un maillon important de cette affaire, et une complice. Les enquêteurs soupçonnent l’habitant de Vallée-Pitot  d’avoir agi en tant qu’intermédiaire entre la mère du nourrisson et les autres suspects, « recrutés » pour se débarrasser du corps de l’enfant. Une fourgonnette a aussi été saisie par la police.

Cinq suspects sont déjà derrière les verrous dans le cadre de cette enquête : Mohammad Farad Bhugun, Jean Marie Allabux, Francesca Sylvianna Allabux, Patricia Momine et Jino Louis Sheik Hassim. Selon l’enquête, Francesca Sylvianna Allabux était dans les parages du Jardin de la Compagnie dans la soirée du vendredi 23 août lorsqu’un véhicule se serait arrêté à sa hauteur. L’individu lui aurait alors proposé de l’argent pour « fer ene travay ». On lui aurait remis la somme de Rs 3 000. 

Cette tâche consistait à se rendre à Camp Yoloff pour récupérer un sac qui contenait le bébé. Francesca Sylvianna Allabux serait partie voir son époux et venue en voiture sur place. Sur le chemin du retour, la voiture s’est arrêtée au Jardin de la Compagnie où ils ont disposé le sac à l’arrière d’une des toilettes. C’est grâce à l’identification de la voiture du suspect Farad Bhugun que la police a pu remonter jusqu’aux autres suspects. Les images des caméras de CCTV dans l’entourage du Jardin de la Compagnie avaient aidé les policiers à retracer le véhicule. Le suspect Farad Bhugun a alors ensuite dénoncé ses complices. 

La mère de l’enfant est toujours recherchée

Depuis l’arrestation de ce sixième individu, on laisse entendre, dans les couloirs de la CID de Port-Louis Sud, que la police mettra bientôt la main sur la mère du nourrisson. Cette dernière, que la police peinait à identifier depuis bientôt trois semaines, est un des éléments-clés de cette enquête. Mais, selon nos sources, la police a déjà récolté des informations sur cette femme. Dans les jours qui viennent, les suspects arrêtés seront appelés à participer à un exercice de reconstitution des faits.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !