Live News

Mort de Soopramanien Kistnen : Bodha souhaite que le 16 octobre 2021 soit un jour « symbolique »

Le leader du Rassemblement Mauricien, Nando Bodha, est revenu sur sa démission du gouvernement et comme secrétaire général du MSM en février 2021.

C’était à l’issue d’une rencontre avec les avocats dits Avengers ce mercredi après-midi. Ils ont ensuite conjointement rencontré la presse. Au centre de cette rencontre : le rassemblement prévu le 16 octobre 2021, un an après la disparition de Soopramanien Kistnen.

Rassemblement « symbolique »

Nando Bodha se réjouit que l’équipe dite Avengers fasse appel à tous les partis politiques pour « fer enn aksion sinbolik le 16 octobre ».

Selon Nando Bodha, « finn fer tou zisteman pou intimid madam kistnen ».

L’ex-ministre souhaite que le 16 octobre : « li enn zour sinbolik, ena enn vibrasyon dan le pei. Ena enn kri dan le pei, pou trwa kitsoz : la verite, la justice e ki nou pei demain, sa gouvernman-la ale, nou ena enn pei prop ek enn pei kot fer bon viv ».

Démission du gouvernement

Le leader du Rassemblement Mauricien, Nando Bodha a aussi affirmé que « mo finn demisyoner du gouvernement an tan ki Senior minister ek comme secretaire general du MSM pandan 25 an. L'affaire Kistnen ena enn gran porte la ».

Nando Bodha a également fait les éloges du travail mené par le groupe d’avocats dit Avengers concernant l’affaire Kistnen. « Avengers inn fer enn travay ekstraordiner », selon l’ex-ministre.

L’ancien ministre du MSM s’est interrogé sur la gestion des caméras de Safe City.  « Nou bizin konn la verite », s’exclame le député.

Valayden souhaite qu’il n’y ait pas de « dérapages »

L’un des avocats du groupe dit Avengers, Rama Valayden a affirmé que le 16 octobre prochain « pa neseser desann dan Porlwi. Kot ou été ou fer ou group de 10 ». Il parle d’une prise de conscience. Il souhaite qu’il n’y ait pas de « dérapages ».   « Donn enn parti de ou mem », a-t-il poursuivi.

Pour rappel, Soopramanien Kistnen, ex-agent du MSM avait quitté son domicile le vendredi 16 octobre 2020 et avait été porté disparu. Deux jours plus tard, soit le 18 octobre, son cadavre avait été retrouvé carbonisé dans un champ de canne, à Telfair, Moka. La police avait avancé qu’il s’était suicidé. La famille de la victime a contesté avec force cette conclusion de la police et a réclamé une enquête. Le Directeur des Poursuites Publiques a institué une enquête judiciaire pour faire la lumière sur ce crime.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !