Faits Divers

Mort de Seewajee Bhikoo par balle : le témoin dit faire l’objet de menaces de mort

Le témoin du drame.

Jerry, le témoin dans l’enquête la mort de Seewajee Bikoo, affirme avoir été menacé de mort, après les événements survenus le dimanche 31 août. Dans une plainte consignée à la police de Phœnix, cet habitant de Camp-Fouquereaux explique qu’un individu portant un casque intégral, l’aurait accosté alors qu’il se trouvait dans une boutique de sa localité. L’homme de 30 ans explique que l’individu, vêtu de noir et portant des gants, se serait approché de lui, dans la soirée du mardi 3 septembre et lui aurait lancé : « Pas koz *** sinon to pou mor ». 

Jerry a indiqué à la police qu’il fait l’objet d’intimidations, car il est le témoin de l’accident tragique survenu devant le domicile du haut-commissaire indien à Floréal, le dimanche 1er septembre. 

Pour rappel, le témoin avait expliqué aux policiers, que le constable Jevin Rama avait tiré, dimanche dernier, sur son ami Seewajee Bhikoo, alors qu’ils plaisantaient. Jerry est un ami et le mécanicien de Seewajee Bhikoo. Ce dernier a succombé à ses blessures. 

Des résidus de poudre ont été retrouvés sur la main droite du jeune constable, Jevin Rama. Le policier est inculpé provisoirement du meurtre de son ami de 52 ans.

Jevin Rama avait soutenu, lors de ses premières dépositions, que la victime se serait suicidée. Selon sa version, son ami se serait emparé de son arme à feu avant de se tirer une balle dans la tête. Les policiers ont aussi retrouvé des traces de bière dans la voiture, ce qui laisse supposer qu’ils consommaient de l’alcool lorsque le drame est survenu.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !