Live News

Mort de l’agent de l’Adsu Dimple Raghoo - Wazil Meerkhan : «Mo pa ti ena lintansyon touy personn»

Dimple Raghoo a été mortellement percutée.

« Mo pa ti kone li amba loto mo pa ti ena lintansyon touy personn », a déclaré Wazil Meerkhan. Il était le conducteur de la voiture qui a mortellement percuté l’agent de l’Adsu Dimple Raghoo, 38 ans. C’était lors d’une opération de mise sur pied par l’Adsu dans la région de Beau-Vallon, dans l’après-midi de mardi.

Lors de son audition par la Major Crime Investigation Team (MCIT), Wazil Meerkhan, 26 ans, a raconté qu’il a paniqué, quand il s’est rendu compte que ses acolytes et lui s’étaient fait piéger par l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu). Il était en compagnie de présumés complices d’un réseau de trafic de drogue synthétique, soupçonné d’opérer dans la capitale. 

Ils s’apprêtaient à livrer un colis de 600 g de drogue synthétique contre un paiement de Rs 500 000. Dans sa version à la police, Wazil Meerkhan a expliqué qu’il a pris le volant, en cours de route, après un arrêt, pour satisfaire un besoin pressant, peu avant le centre commercial de Beau-Vallon. 

Il s’est constitué prisonnier mercredi, en présence de son homme de loi, Me Assad Peeroo. Et il a avoué qu’il était la personne qui était au volant de la voiture qui a percuté la policière Dimple Raghoo. « Mo ti pe kondir, Dylan inn dire mwa fonse pa get divan deryer, nou boure! », a laissé entendre l’habitant de la capitale dans sa déposition. 

Il a raconté que Dylan Carman et Jordan Cliff Ah-Kang se trouvaient dans la voiture. Des parades d’identification, pour les besoins de l’enquête, auront lieu avec la participation des différents protagonistes, à un autre stade de l’enquête. 

 Ce vendredi 27 novembre, l’audition de Wazil Meerkhan devrait se poursuivre par la MCIT, aux Casernes centrales, en présence de son avocat. De plus, les enquêteurs de la MCIT et de l’Adsu qui ont récupéré un téléphone cellulaire dans la voiture accidentée, de la marque Honda, comptent décrypter les données de l’appareil, en vue du démantèlement de ce réseau de trafic de drogue synthétique.

Pour sa part, Jordan Cliff Dylan Ah-Kang, 26 ans, est soupçonné d’être le producteur de drogue pour le compte du réseau. Des semences de cannabis, des produits utilisés pour la fabrication de drogue synthétique, des bouteilles de dissolvant et de benzène, ont été saisis à son domicile. Ces attirails indiquent, selon la police, qu’il serait mêlé à la fabrication de la drogue de synthèse. 

Il en serait le fournisseur avec son complice Jordan Venpin, 19 ans, un habitant du Ward IV à Port-Louis. Ce dernier serait celui qui prépare la drogue, soupçonnent les enquêteurs. Après l’arrestation des premiers suspects, dans la soirée de mardi, Jordan Venpin avait déserté son toit et était allé se réfugier dans un hôtel de la capitale. Mais un policier, en service sur les lieux, l’a reconnu, et l’a arrêté.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !