Xplik ou K

Morcellement Desplaces à Plaine-Magnien : une quinzaine de familles toujours prises en otage

La situation n’a guère changé à Morcellement Desplaces à Plaine-Magnien. Elles sont une quinzaine de familles toujours tenues en otage : leurs constructions sont restées figées après la découverte des caves dans le morcellement Desplaces, à Plaine-Magnien.

La Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) a, quant à elle, conduit une étude sur le terrain et avait rendu un rapport. Selon ses conclusions, les portions de terre sont à risques. Les constructions ont donc été interrompues et certaines familles attendent d’être remboursées.  

« On ne sait plus vers qui se tourner. Certains d’entre nous sont très âgés et nous vivons avec ce stress depuis 2009. Le gouvernement ne peut-il pas intervenir pour mettre un terme à notre calvaire », se demande Besnard Elie.

« Nos maisons ne peuvent être complétées et certaines doivent être réparées. Que faire ? Les autorités se renvoient toujours la balle et c’est nous les victimes dans toute cette histoire », déplore Suraj. 

Excédés, les ex-habitants de Mon-Trésor-Mon-Désert comptent s’en remettre à la justice.