Live News

Monde du travail : le secteur financier à la recherche de 2 000 employés d’ici 2023

Fareed Jaunbocus, expert-comptable et CEO de Strategos Ltd, était sur le plateau de Radio Plus.

Les problèmes de l’emploi à Maurice pourront-ils être résolus avec les mesures annoncées dans le Budget 2022-2023 concernant le secteur du travail ? C’est ce qui a été discuté avec les invités de l’émission « Au Cœur de l’Info » sur Radio Plus, le lundi 20 juin. 

« Il y a plusieurs mesures positives qui adresseront le problème de l’emploi, mais de façon minimale », explique Fareed Jaunbocus, expert-comptable et CEO de Strategos Ltd. Il fait ressortir que la globalisation fait qu’il y a une guerre de talents, menant à un « brain drain » à Maurice. Il est donc crucial de miser sur des compétences de qualité.

Pour Samade Jhummun, CEO de Mauritius Finance, l’Offshore aura besoin d’environ 2 000 personnes d’ici 2023. « Le secteur fait face à un problème bien précis : les Mauriciens ayant de l’expérience vont à l’étranger », lâche-t-il. Il souligne avoir remarqué un « skill mismatch » et que de nombreux jeunes diplômés ne sont pas dans les secteurs nécessaires. Le processus de recrutement est en cours, selon lui, notamment avec une « career fair » prévue le 2 juillet prochain.

Afin d’inciter les jeunes à rejoindre le marché du travail, le prime à l’emploi aux jeunes de 18 à 35 ans et aux femmes a été annoncé dans le Budget. « Ce prime de Rs 15 000 pendant un an vient aussi aider à réduire le taux de chômage à Maurice. Actuellement, il est de 9,1 % et le gouvernement compte le faire baisser jusqu’à 7,8% », explique Surujdev Surat, directeur de l’Emploi au ministère du Travail. Le ministère va travailler sur les modalités de cette nouvelle mesure, suite à une consultation avec les « stakeholders » concernés. Selon lui, ce programme ne devrait pas remplacer le Youth Employment Programme (YEP).

Pradeep Dursun, de Business Mauritius, estime, pour sa part, que les nouvelles mesures annoncées peuvent devenir un « game changer » si elles sont appliquées comme il le faut. « Beaucoup de jeunes n’ont pas de travail parce qu’ils manquent l’expérience requise par les entreprises. Cette mesure pourra venir régler ce problème », ajoute-t-il.

Afin de pallier les différents problèmes évoqués dans le secteur de l’emploi, Roland Dubois, ancien directeur du Mauritius Institute of Training and Development (MiTD) et ancien conseiller au ministère des Finances, évoque l’importance d’analyser les chiffres et voir exactement quels sont les secteurs où il y a le plus de chômeurs diplômés.

Pour Eddy Jolicoeur, consultant en gestion des Ressources humaines, l’accent est mis sur l’importance d’avoir des diplômes et des autres, mais rien n’a été vraiment pensé quant au vrai besoin de l’économie. 

Enfin, Vince Rungasamy, membre de la CTSP (Confédération des Travailleurs des Secteurs Public et Privé est, lui, d’avis qu’il est surtout temps de valoriser les métiers qui nécessitent également une formation.

L’intégralité de l’émission à voir sur Defimedia.info

La retranscription de l’émission n’est qu’une partie des débats tenus pendant deux heures. Il est possible de retrouver l’intégralité de l’émission sur les différentes plateformes du Défi Media Group. Notamment sur la page Facebook de defimedia.info et également sur la chaîne YouTube de Téléplus. L’émission peut aussi être réécoutée en podcast sur le site www.defimedia.info. 

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !