Economie

Monde de l’emploi : enthousiasme grandissant pour les formations professionnelles

Dans un contexte global qui exige des connaissances spécifiques et un savoir-faire, les formations professionnelles sont un authentique levier d’accès ou de retour à l’emploi.

Et il semble que les gens soient toujours plus nombreux à le comprendre. Ainsi, le taux d’étudiants qui se tournent vers des formations certifiantes préparant aux emplois d’avenir dans des secteurs bien définis, est en constante hausse. Les acteurs des centres de formation en témoignent.

Nosib Karmaraj, Acting Training Centre Manager au sein de l’École Hôtelière Sir Gaëtan Duval, indique que les applications pour les inscriptions sont en hausse de 10 %. Pour lui, les cours axés sur la pratique et la maîtrise de la technique assurent l’employabilité des jeunes. « Nos cours attirent parce qu’ils permettent aux jeunes de trouver de l’emploi non seulemennt dans les différents hôtels du pays mais aussi dans des institutions à l’international », explique Nosib Karmaraj. Pour Guillaume Teerouven, Executive Director à la JR School, même si l’intérêt pour ce type de formation est grandissant, le nombre de demandes reste stagnant.

«  Il y a deux raisons à cela : le nombre de concurrents s’accroît et, par ailleurs, souvent les parents n’ont pas les finances pour ces cours », dit-il. Ainsi, du fait de la concurrence, si son école accueillait 1 200 élèves en 2010, aujourd’hui ce chiffre est réduit de moitié. Toutefois, le directeur exécutif explique que les centres de formation professionnelle maintiennent souvent une étroite collaboration avec les entreprises, ce qui permet aux jeunes d’être facilement placés. Quant à R. Ramen, employé au sein du Lycée Polytechnique Sir Guy Forget, il souligne que la hausse de la demande est indéniable au fil des ans.

Quelles sont les formations qui attirent le plus ? Chez JR School, alors qu’une large palette de cours est proposée dans la construction, le management, la coiffure, l’IT, entre autres, ce sont les formations en hôtellerie qui sont les plus demandées. « Les cours en pâtisserie, en cuisine, bar resto, housekeeping, front office, entertainment et photographie sont particulièrement prisés », explique Guillaume Teerouven. Au Lycée Polytechnique Sir Guy Forget, ce sont les brevets de technicien en mécanique automobile, électricité et électronique ainsi qu’en civil engineering qui séduisent. Quant à la School of Electronics, elle attire en proposant un diplôme en Electrical and Electronic Engineering.

Prix des cours proposés

Centre de Formation Prix des cours
JR School Rs 1 000 à 2 500 par mois
School of Electronics Rs 3 800 pour trois mois de formation
Lycée Polytechnique Sir Guy Forget Rs 2 500 par an (Rs 4 900 pour l’examen final)
École Hôtelière Sir Gaëtan Duval Gratuit

Crazy Sales