Bollywood

Mohalla Assi : la guerre contre les faux gourous!

« Mohalla Assi » est une adaptation cinématographique de « Kashi Ka Assi », livre de Kashi Nath Singh basé sur les événements politiques qui ont marqué l’Inde entre 1990 et 1998. Ils incluent les problèmes liés à Ram Janmabhoomi et la mise en oeuvre des récommandations de la « Mandal Commission ». Mohalla Assi a été octroyé un visa A après une longue bataille légale pendant plus de deux ans.

Les producteurs de Mohalla Assi avaient soumis le film au Central Board of Film Certification (CBFC), en mars 2016. Le Revising Committee avait refusé d’octroyer un visa, car le contenu du film était une  grave atteinte vis-à-vis des êtres humains, la culture et la religion. De plus, le film était rempli de ce qu’on considère comme étant abusifs. Les censeurs avaient conclu que les cinéastes sont en train de faire une mauvaise utilisation de la liberté d’expression. Le producteur Vinay Tiwari avait ensuite fait un appel au Film Certification Appellate Tribunal (FCAT). En novembre 2016, le producteur avait été informé d’effectuer dix coupures/modifications et de soumettre le film encore une fois pour être visionné après les changements.

Vinay Tiwari n’a pas accepté les coupures/modifications, car elles auraient eu un effet désastreux sur le film. Il a frappé à la porte de la Haute Cour de Delhi à travers une writ petition. Après 13 mois et 11 audiences, la censure a remis un visa au film.

La bande-annonce de Mohalla Assi avec Sunny Deol vient de faire sa sortie et déjà le film a été trainé en justice à cause de son contenu. Une association sociale Sarvajan Jagruti Sanstha, à Varanasi, a logé une plainte contre l'acteur Sunny Deol et le directeur du film, Chandra Prakash Dwivedi. Elle les accuse d'avoir blessé les sentiments religieux des Hindous.

Dans sa plainte, la Sarvajan Jagruti Sanstha fait ressortir que le film « Mohalla Assi » a non seulement violé les éthiques morales, mais dépeint la ville sainte de Varanasi sous un jour très défavorable. De ce fait, elle a décidé de tout mettre en œuvre pour que ce film soit interdit de sortie.

Le réalisateur Chandra Prakash Dwivedi a apporté une rectification pour dire que la bande-annonce en circulation n'est pas celle qui est officielle, mais elle s'agit d'une fuite. Dans cette optique, il a logé une FIR au poste de police d'Oshiwara et à la Cyber Cell. Il a expliqué le but de cette campagne qui lui fait du tort. Le film, selon lui, a été victime d'un complot visant à faire croire que sa production n'est rien que des insultes pour salir l'image de la ville sainte.

Sunny Deol se met dans la peau de Dharamnath Pandey, un brahman enseignant le sanskrit. Sakshi Tanwar tient le rôle de Savitri, sa femme. Il est extrêmement bouleversé quand des étrangers détruisent les ghats de Bénarès en fumant le 'ganja' et consommant le 'bhang'. Ces étrangers ne respectent pas l'aspect sacré de Bénarès. Le film est basé sur « Kashi Ka Assi », livre du Dr Kashi Nath Singh qu'on ne trouve pas sur les rayons des librairies.

Sortie : 16 novembre 2018 
BANNiÈRE : Crossword Entertainment PVT LTD 
MISE EN SCÈNE : Dr Chandrakprakash Dwivedi
MUSIQUE :  Alap Desai 
INTERPRÈTES : Sakshi Tanwar, Faisal Rashid, Seema Azmi, Sunny Deol, Mukesh Tiwari, Daya Shanker Pandey, Rajendra Gupta, Saurabh Shukla 
DURÉE : 120 minutes