Live News

« Mo senti mwa bien », dit Léa Ratna qui pourra rester à Maurice

Léa Ratna peut désormais rester à Maurice

C’est un heureux dénouement pour Léa Ratna. La Malgache, âgée de 40 ans, peut désormais rester à Maurice. C’est ce qu’a affirmé son avocat, Me Erickson Mooneapillay, ce lundi après-midi 27 mai suite à leur rencontre avec le Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth.

La Malgache n’a pu contenir ses émotions à sa sortie du Bâtiment du Trésor. « Maintenant mo senti mwa bien. Je suis enfin soulagée car j’étais tellement stressée… », a confié Léa Ratna. Cette mère de deux enfants, âgés de 9 et 12 ans et qui vit à Maurice depuis une vingtaine d’années, avait été sommée par le Passport and Immigration Office (PIO) de quitter le territoire mauricien après la mort de son mari dans un accident de la route en novembre dernier.

Désespérée, Léa Ratna avait sollicité l’aide du PM. Selon Me Erickson Mooneapillay, Pravind Jugnauth leur a dit qu’il s’agit d’une erreur du PIO.

« C’est un heureux dénouement avant tout. Léa Ratna a pris connaissance qu’effectivement, le PIO a commis une bourde fondamentale. (…) Suite à son mariage avec un Mauricien, elle a obtenu la citoyenneté mauricienne. Pas ti bizin envoie li la let. Le PM a confirmé qu’il s’agit d’une bourde. C’est au PIO d’initier une enquête pour établir la source de cette erreur », a déclaré l’homme de loi. Il intervenait sur les ondes de Radio Plus cet après-midi.

La mise sur pied d’un tribunal de l’immigration réclamé

Me Erickson Mooneapillay plaide pour la création d’un Immigration Tribunal qui, selon lui, permettra d’éviter ce genre d’erreur à l’avenir. « Au niveau de DIS-MOI, nous avons toujours plaidé pour la création d’un tribunal de l’immigration qui éviterait possiblement ce genre d’erreurs. On lance un appel à nouveau pour la création de ce tribunal », a souligné l’avocat.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !