Législatives 2019

«Mo pa van lapo lours avan mo touy lours la», dit Navin Ramgoolam

«Il y a deux, trois choses qui nous alertent. Parseki nou trouv tro bokou di moune kin pa reusi exerce zot droi fondamental, democratik ce a dir vote. […] Le pourcentage de ces personnes qui n'ont pas pu voter à ces élections est trop élevé et trop concentré […] et surtout que des travaillistes. Nous suivons ça de près. On fait notre propre enquête. Si Morisien pas trouv kin arive, alor kan zot pe trouve». C’est ce qu’a déclaré Navin Ramgoolam ce jeudi soir, 7 novembre, au centre de dépouillement de Ramnarain Roy Government School, à Bel-Air dans la circonscription no 10 (Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est).

Le leader du PTr et de l’Alliance Nationale a également déploré qu’on pouvait «voter à ces législatives 2019 avec un bus pass» qui selon lui est «facile à truquer».
Il a aussi allégué «que des personnes plus que la normale ont voté à la place de certains électeurs». «Après 7 élections, j’ai appris une chose : ‘Mo pa van lapo lours avan mo touy lours la’», a-t-il conclu.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !