Politique

MMM : l’appel de Pradeep Jeeha ne sera pas entendu dimanche

Pradeep Jeeha

Le Mouvement militant mauricien (MMM) ne semble pas pressé d’entendre l’appel de Pradeep Jeeha. Expulsé par le parti, l’ancien ministre devra encore faire preuve de patience avant d’espérer réintégrer le MMM. La direction du parti souligne que cette décision date d’une semaine.

Pradeep Jeeha a reçu une lettre de la direction du MMM l’informant qu’un seul item sera inscrit à l’agenda de l’assemblée des délégués le dimanche 24 juin. Le comité central s’est réuni, le mardi 12 juin, pour décider de l’agenda du 24 juin. Ce qui signifierait que l’appel de Pradeep Jeeha ne sera pas entendu. Un seul item sera à l’ordre du jour dimanche : l’élection du comité central.

L’ancien adjoint leader du MMM avait reçu une lettre d’expulsion, le 24 avril. Or, selon la clause constitutionnelle adoptée en 2013, en cas d’expulsion, une personne peut faire appel de la décision dans un délai de 21 jours. L’appel en question doit être entendu dans un délai de deux mois après l’expulsion. Dimanche, l’échéance des deux mois arrivera à son terme. Selon Pradeep Jeeha, le parti doit se décider. « La balle est dans le camp de la direction », a-t-il déclaré.

Ajay Gunness, secrétaire général du MMM, souligne, pour sa part, que la lettre a été envoyée le 12 juin. « C’est le prochain comité central qui décidera si l’appel sera entendu ou pas », a-t-il expliqué.

Cependant, dans les rangs des mauves, on explique que lors d’un rassemblement le 1er mai, Paul Bérenger avait annoncé que les élections du comité central seraient organisées le 29 juin. La date aurait ensuite été ramenée au 24 juin, coïncidant avec celle de l’audience pour l’appel de Pradeep Jeeha. Quoi qu’il en soit, ce dernier ne pourra pas être membre du comité central même s’il remporte son appel. Pradeep Jeeha est le premier membre du parti à faire appel suite à une exclusion.