Législatives 2019

MMM : la liste des candidats soumise à l’approbation des délégués ce matin

La liste des 60 candidats du Mouvement militant mauricien (MMM) qui brigueront les suffrages, le 7 novembre prochain, a été presque finalisée. Elle sera présentée à l’assemblée des délégués, ce dimanche 13 octobre au Plaza, pour être validée.

À l’issue du comité central du parti, le jeudi 10 octobre dernier, cinq noms ont été ajoutés à la liste des candidats qui brigueront les suffrages pour les élections générales du 7 novembre. La liste complète des 60 candidats sera ainsi présentée à l’assemblée des délégués, qui se réunit ce dimanche matin au Plaza, pour être avalisée. 

« Nous sommes fiers d’être le seul parti qui suit des procédures démocratiques dans le choix de ses candidats. » C’est ce qu’a affirmé le leader du MMM, Paul Bérenger, qui a présenté les candidats pour les 20 circonscriptions lors de la conférence de presse hebdomadaire du parti, le samedi 12 octobre. Cela en attendant leur présentation officielle, circonscription par circonscription, le 18 octobre prochain, à l’hôtel Le Labourdonnais.

Bien que le parti ait souvent plaidé pour une meilleure représentation féminine à l’occasion d’élections générales, Paul Bérenger a fait le mea-culpa du parti pour n’avoir pu aligner autant de femmes qu’il aurait souhaité. Lors de la préparation de la liste, des choix ont dû être faits, a-t-il soutenu. Selon lui, il a été difficile de faire mieux en l’absence d’une loi favorisant la participation féminine à des élections générales.

Paul Bérenger n’a cependant pas caché sa satisfaction devant le fait que le MMM va affronter l’électorat seul, contrairement aux deux alliances Morisien et Nationale, qu’il qualifie d’alliances « galimatia » et qui ont encore du mal à finaliser leurs listes de candidats.

Le leader des mauves a été très critique envers le Premier ministre sortant, Pravind Jugnauth, pour avoir choisi la date du 7 novembre pour la tenue des élections générales, alors que de nombreux élèves prendront des examens de jour-là. Avec le changement de certains bureaux de vote, ce sont aussi quelque 100 000 électeurs qui devront se déplacer vers des centres alternatifs. Cela démontre, selon lui, « l’incompétence de Pravind Jugnauth et du Mouvement socialiste mauricien jusqu’au bout de leur mandat ». Il a aussi soutenu que la non-investiture de nombreux députés et ministres du gouvernement sortant est un signe de désaveu. « C’est une motion de blâme à leur encontre », a affirmé Paul Bérenger.

Navin Ramgoolam n’a pas été épargné non plus. Après avoir qualifié son Primemistership de « gabegie », il s’est demandé comment celui-ci pouvait se présenter à nouveau devant l’électorat pour solliciter un nouveau mandat de Premier ministre. Il trouve éloquent le fait que Navin Ramgoolam ne sait pas encore dans quelle circonscription il sera candidat. « Il n’ose pas aller au no 5, Pamplemousses/Triolet, où sir Seewoosagur et lui-même ont été députés et ministres. Il a peur », a affirmé Paul Bérenger.

Par ailleurs, le leader du MMM a dénoncé la « censure déguisée » sur les réseaux sociaux. Il a lancé un avertissement à Mauritius Telecom et aux éléments de la Safe City de la police, afin qu’ils ne prennent pas « tou kalite lord avek lakwizin ». Il s’est dit confiant en une victoire confortable de son parti lors des élections du 7 novembre.

La liste des 60 candidats du Mouvement militant mauricien (MMM)

Numéro 1
Veda Baloomoody
Arianne Navarre Marie
Giovanni Catherine

Numéro 2 
Reza Uteem 
Nabil Moolna 
Reza Gunny

Numéro 3 
Adil Ameer Meeah
Aslam Hosenally
Fawzi Allymun

Numéro 4
Ludovic Casernes
Robert Hungley
Anand Heeroo

Numéro 5
Anil Seeruttun
Jean Marc Ah Foo
Nitin Busguth

Numéro 6
Madan Dulloo
Sebastien Lamy
Akash Beejan

Numéro 7
Prakash Ramtohul
Vinobah Gooriah
Subash Beessoondoyal

Numéro 8
Parmessur Ramlool
Neera Seebarun
Govinden Venkatasami

Numéro 9 
Chetan Baboolall
Vinay Ancharaz
Anoop Poonit 

Numéro 10 
Vinay Koonjul
Parvez Saddul
Melanie Lucien

Numéro 11 
Sheila Bunwaree
Nitin Jeeha
Dave Kissondoyal

Numéro 12 
Kishore Pertab
Tonny Apollon
Rooma Bahadoor

Numéro 13 
Munsoor Kurrimbaccus
Avi Tankanamootoo
Prem Aumeer

Numéro 14 
Jasmine Toulouse
Ravin Jagurnath
Kritanand Atma

Numéro 15 
Gaytree Dayal
Frederic Cure
Fazleck Hosseny

Numéro 16
Ajay Gunness
Joanna Bérenger
Danraj Boodhoo

Numéro 17 
Lindsay Paul
France Marie
Avinash Manohur

Numéro 18 
Satish Boolell 
Danny Perrier
Anshila Cothen-Iyempermal

Numéro 19 
Paul Bérenger 
Deven Nagalingum
Jenny Adebiro

Numéro 20 
Rajesh Bhagwan
Franco Quirin
Karen Foo Kune

Circonscription No 16 : les candidats mauves se disent satisfaits du porte-à-porte à Henrietta

Ajay Gunness, Dhanraj Boodhoo et Joanna Bérenger, candidats désignés du MMM dans la circonscription no 16, Vacoas/Floréal, ont effectué, samedi, du porte-à-porte dans la région d’Henrietta. 

Ils ont, entre autres, parlé de la relance économique, de la méritocratie, de la justice sociale et surtout d’un gouvernement de proximité avec la population. « Vous avez connu le style du gouvernement de Ramgoolam et des Jugnauth, et maintenant vous avez l’opportunité d’un vrai changement avec un gouvernement MMM », ont-ils expliqué.

Pour Ajay Gunness, ce porte-à-porte a été très positif. « On sent vraiment que l’électorat veut un vrai changement. Ils veulent une nouvelle gestion du pays et le MMM a toutes les compétences voulues pour le faire », a-t-il dit dans une déclaration à Le Dimanche/L’Hebdo, à l’issue de cet exercice de porte-à-porte. Joanna Bérenger abonde dans le même sens. « On sent vraiment le ras de bol de la population avec un gouvernement qui ne cesse d’endetter le pays, alors que la population doit rembourser », soutient-elle. Quant à Dhanraj Boodhoo, il dit constater un retour des militants, surtout que le MMM va affronter seul les prochaines élections. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !