Politique

MK - Pertes d’un milliard de roupies enregistrées : le PMSD réclame la privatisation d’Air Mauritius

Kushal Lobine

Les pertes d’un milliard de roupies enregistrées par la compagnie nationale d’aviation (pour les neuf derniers mois de l’année, se clôturant au 31 décembre 2018) ont été abordées lors de la conférence de presse du PMSD, à Port-Louis, samedi matin. Kushal Lobine, le porte-parole du parti, a réclamé la « privatisation » de la compagnie pour une meilleure gestion.

« Il serait temps de songer à la privatisation d’Air Mauritius. Vire tourne pou preske mem zafer. Remplacer le Chief Executive Officer (CEO) ou encore le Chairman ne changera rien à la situation ! La tendance mondiale veut que les États prennent leurs distances des compagnies aériennes et donnent l’occasion aux compagnies privées de prendre les commandes. C’est le cas pour Air Seychelles, Swissair ou encore Sabena. On doit sauvegarder l’intérêt des employés. Aussi, cela libèrera l’espace aérien et permettra à d’autres  compagnies de venir à Maurice », a fait ressortir Kushal Lobine.

Économie

La situation économique a également été abordée. Kushal Lobine a souligné que « la situation est alarmante ». « Nous sommes dans le rouge. La situation est aussi inquiétante au niveau de la dette publique et le gouvernement ne fait rien. Cela cause du tort aux entreprises. Le gouvernement doit venir de l’avant avec une Debt Management Strategy »,  dit le porte-parole du PMSD. Ce dernier a ensuite survolé la situation au sein de l’industrie cannière, le scandale au Sugar Insurance Fund Board (SIFB), l’Offshore, le textile « également en déclin », le secteur textile avec « les emplois qui sont menacés », les dossiers Chagos et Agalega.

Rodrigues

Le député de la circonscription GRNO/Port-Louis Ouest), Patrice Armance, a commenté la situation à Rodrigues. Surtout après le passage du cyclone Genela dans le courant de la semaine dernière. Il a déploré l’enveloppe de Rs 35 millions du gouvernement pour les opérations de nettoyage et de réparations à travers le pays.

« Rodrigues est un pays dépendant largement sur le secteur de la pêche. Qu’en est-il du sort des pêcheurs ? C’est silence radio du gouvernement », déplore-t-il.

Patrice Armance s’est ensuite interrogé sur la position du ministre de l’Intégration sociale, Alain Wong, et celle de la National Empowerment Foundation (NEF) sur les maisons endommagées à Rodrigues lors du passage du cyclone Gelena.

Dégradation des  mœurs

Malini Sewocksingh, députée de Curepipe/Midlands, a abordé la violence entre étudiants et force policière. Elle a demandé aux autorités de renforcer la sécurité du public en prenant des mesures de prévention. Elle a aussi commenté la controverse autour du choix d’une lauréate de Nusayah Bibi Hingah, du Queen Elizabeth College (QEC). « Il y a eu maldonne ! Quel a été le rôle du MES ? Les responsables de l’organisme doivent fournir des explications », demande-t-elle. Malini Sewocksingh a ensuite exhorté le gouvernement à considérer le cas de l’élève du QEC en lui offrant une bourse.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !