Live News

Mister Chu : 80 ans d’histoire à China Town et une histoire de quatre générations

Le commerce Mister Chu a ouvert ses portes dans le quartier chinois en 1936. Chu Fung Leung, originaire de la province de Meizhou en Chine, en était aux commandes. Aujourd’hui, c’est Brian Li Kam Wah, issu de la quatrième génération, qui a pris la relève.

Gâteaux « la cire », « la lune », « zinzli », Chu Chong Gao (guimauve) , nougat à la pistache, gâteau cravatte, gâteau « zorey », piaw… Chez Mister Chu, à China Town, il y en a pour tous les goûts. D’ailleurs, de nombreux Mauriciens et étrangers s’y bousculent pour acheter ces gâteaux chinois réalisés avec amour. Pour la Fête du printemps notamment, le gâteau « la cire » est très demandé. Il est produit en utilisant un moule en bois. 
Cette année, Mister Chu a célébré ses 80 ans d’existence. Le commerce a ouvert ses portes à la rue Royale en 1942, à l’initiative de Chu Fung Leung, originaire de la province de Meizhou en Chine, qui est arrivé à Maurice en 1936. Son fils Heong Kue (deuxième génération), né à Maurice, et Lilin Li Kam Wah, Bernard Chu Fung Leung et Jean Claude Chu Fung Leung, issus de la troisième génération, ont pris la relève et perpétué la tradition. 

Cependant, en 2013, un incendie à la rue Royale a ravagé le magasin et la pâtisserie. Mais tel le Phénix qui renaît de ses cendres, le commerce a repris vie grâce à Brian Li Kam Wah, qui fait partie de la quatrième génération, et d’autres membres de la famille. Le commerce familial a emménagé dans un autre local à l’angle des rues Emmanuel Anquetil et François Venpin. Découvrez les gâteaux traditionnels qui y sont proposés.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !