Magazine

Miss University Africa : Alexandrine Belle-Étoile remporte deux awards

Alexandrine Belle-Étoile La Miss University Africa Mauritius 2018 étudie les beaux-arts au MGI.

Alexandrine Belle-Étoile a participé à la finale de Miss University Africa, le vendredi 30 novembre, au Nigéria. La Miss University Africa Mauritius 2018 a remporté deux trophées pour sa vidéo. Elle a aussi figuré dans le Top 10. Hans Dax, le directeur de la franchise à Maurice, a reçu le titre de Best National Director. Alexandrine Belle-Étoile a aussi rencontré Rochas Okorocha, le gouverneur de l’État d’Imo au Nigéria ainsi que le roi de l’État.

Best Video Presentation et Best Social Work Video Presentation sont les deux récompenses qu’a raflées Alexandrine Belle-Étoile, 21 ans. Cette dernière a représenté Maurice au Miss University Africa 2018 dont la finale a eu lieu le 30 novembre à Owerri dans l’État d’Imo au Nigéria. La Mauricienne s’est mesurée à 53 autres candidates. « Ces awards représentent la richesse de notre île, que ce soit sa culture mais aussi sa nature. Ils récompensent le travail d’équipe, la confiance en soi, la détermination, et surtout la croyance que tout est possible. Je tiens à remercier Be Multimedia d’avoir contribué à la réussite de ces vidéos », confie la Miss University Africa Mauritius 2018.

Alexandrine Belle-Étoile indique que Miss University Africa n’est pas un concours comme les autres. « Il s’agit de promouvoir l’éducation en Afrique afin de bâtir un meilleur avenir et d’encourager la beauté et l’intelligence. Participer à Miss University Africa Mauritius sert aussi à prouver qu’on n’a pas besoin de se mettre en maillot de bain pour être vue et encouragée. Miss University Africa est un concours exceptionnel, riche en valeurs. Pendant trois semaines, j’ai appris à vivre en communauté, à contrôler mes émotions et à me surpasser car chaque jour était un défi. »

« L’ambassadrice Lorriane Nadal, couronnée l’an dernier, a fait la fierté de notre île en Afrique et je peux dire qu’elle est la preuve que Maurice est à la hauteur de toutes ces épreuves. Quant à moi, j’ai réussi à atteindre le top 10 du concours et je me considère gagnante car se démarquer de 53 autres rudes candidates n’a pas été facile. Je garde de très bons souvenirs de celles-ci et du concours », relate Alexandrine Belle-Étoile.

Elle a rencontré Rochas Okorocha, le gouverneur de l’État d’Imo au Nigéria ainsi que le roi de l’État. « Ce dernier est un homme très humble et il nous a reçues dans son palais pour un déjeuner. »

Alexandrine Belle-Étoile veut venir en aide aux enfants qui souffrent d’un handicap mental afin qu’ils puissent trouver leur place dans la société. « Actuellement, je poursuis mes études pour atteindre mon but et l’aventure ne fait que commencer », ajoute cette ancienne élève du Collège Lorette de Quatre-Bornes. Actuellement, elle étudie les beaux-arts au Mahatma Gandhi-Institute (MGI) à Moka.

Hans Dax, le directeur de Miss University Africa Mauritius, se dit très heureux de cette reconnaissance. « C’est la deuxième année qu’une Mauricienne participe à ce concours depuis que je représente la franchise ici. La première était Lorriane Nadal en 2017. Elle a d’ailleurs été élue Miss University Africa. »