Magazine

Miss Universe Mauritius 2019 : en quête d’une Miss tout-le-monde

Une Miss Universe Mauritius à laquelle les Mauriciens s’identifient facilement ! Elles sont 15 potentielles Miss Universe Mauritius à accéder à la finale le 17 septembre au Caudan Arts Centre à Port-Louis. Nevin Rupear, National Director de Miss Universe Mauritius, indique que toutes les finalistes sont éligibles à une bourse d’études aux États-Unis.

Humble, belle, intelligente, s’exprimer avec aisance et surtout capable de partager son histoire. Tels sont les critères recherchés chez la prochaine élue par Estrella Mauritius, l’organisateur du concours Miss Universe Mauritius 2019. La jeune femme défendra ensuite le quadricolore à la finale internationale de Miss Universe. À savoir que 2019 marque la quatrième année depuis que le concours Miss Universe Mauritius est organisé sous la bannière d’Estrella Mauritius, société fondée et dirigée par Nevin Rupear. Le National Director de la franchise fait ressortir que cette année marque également l’élection de la 32e Miss Universe Mauritius. 

nevin
Nevin Rupear est le National Director de Miss Universe Mauritius et CEO d’Estrella Mauritius. 

Nevin Rupear indique qu’Estrella Mauritius détient d’autres franchises : Miss Supranational et Miss Asia-Pacific. « Nous travaillons également avec Ahmad Abbas Mamode dont la société représente Miss Grand International et Miss Planet International à Maurice », précise-t-il. Notre interlocuteur ajoute que cette année, Estrella Mauritius a reçu 110 applications pour Miss Universe Mauritius et 15 jeunes femmes ont été sélectionnées pour la finale. 

« Nous avons arrêté notre choix sur des filles qui ont une belle histoire à partager et une cause qu’elles tiennent à cœur. Nous leur fournirons les outils nécessaires pour qu’elles puissent défendre leur cause sur cette plateforme locale et internationale », fait comprendre le National Director. La finale se tiendra le mardi 17 septembre à partir de 20h10 au Caudan Arts Centre à Port-Louis.

Les finalistes sont Naina Runnoo (Miss Bel-Air), Ornella Laflèche (Miss Beau-Bassin/Rose-Hill), Samantha Divya Luchoo (Miss Curepipe), Vandana Jeetah (Miss Flacq), Sara Lagaillarde (Miss Flic-en-Flac), Jade Ishana Motee (Miss Grand-Baie), Diksha Toolsee (Miss Mahébourg), Jennifer Seblin (Miss Moka), Urvashi Haurheeram (Miss Péreybère), Cheasta Ramdhooneea (Miss Port-Louis), Ganishta Ramdooharika (Miss Phoenix), Thriya Hemraz (Miss Quartier-Militaire), Stasha Abhee (Miss Quatre-Bornes), Angellie Gérard (Miss Rivière-du-Rempart) et Elizabeth Anne Hypolite (Miss Rodrigues). « Une région a été attribuée à chaque candidate à laquelle  les Mauriciens puissent s’identifier, d’où la décision d’inclure une participante de Rodrigues. Nous recherchons Miss tout-le-monde », conclut-il. 

Notons que les 15 prétendantes au titre sont éligibles à une bourse d’études à la Hollins Université en Virginie, aux États-Unis. Cette université propose des cours uniquement dédiés aux jeunes femmes. L’élue de Miss Universe Mauritius a droit à 28 000 dollars par an sur quatre ans. Les 14 autres bénéficient de 23 000 dollars par an sur quatre ans. La gagnante va aussi suivre un stage d’un mois aux États-Unis avant la grande finale de Miss Universe. La séance de coaching est offerte par la société américaine Toned to Win. Les finalistes dans le Top 5 auront des opportunités de mannequinat à Maurice et à New York. 
De plus, des ateliers sont offerts par WIN (Women In Networking) et Raise Our Brave Girls. Elles participeront aussi aux programmes CSR en collaboration avec le Lions Club Mauritius. D’autres cadeaux sont également offerts.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor