People

Miss First Sweet Lady Mauritius 2019 - Melissa Gontran : «Le Défi Relooking a changé ma vie»

Melissa Gontran Une photo-souvenir des huit finalistes en compagnie de la grande gagnante.

Elle a, le samedi 12 octobre, remporté la couronne de la Miss First Sweet Lady Mauritius 2019.  Melissa Gontran confie que sa vie a changé depuis le concours du Défi Relooking 2019 en février… 

Souvenez-vous : elle figurait parmi les quatre couples finalistes de la première édition du Défi Relooking 2019 organisée par Le Défi Media Group à l’occasion de la St-Valentin. Melissa Gontran, 27 ans, et Kessen Vithilinga ont alors bénéficié d’une transformation de cinq heures à la City Trianon.

Melissa Gontran, 27 ans, confie : « Auparavant, j’étais complexée, mais les concours du Défi m’ont boostée. J’ai eu confiance en moi et je suis plus épanouie au niveau de ma personnalité. Je ne savais pas me maquiller seule, je devais payer une make-up artist mais, grâce aux conseils judicieux des professionnelles du concours du Defi Media Group, j’ai acquis une bonne maîtrise. »

Perdante et gagnante

Ensuite, la jeune mère de deux enfants participe à un second concours, le ‘Top Body Challenge’ organisé, en juillet, par Le Défi Santé, en collaboration avec l’Atelier des Artistes, à Sainte-Croix. « Je me souviens qu’une nutritionniste m’avait conseillée de perdre du poids du fait que j’étais très ronde mais je ne pensais pas pouvoir mincir. » Au final, Melissa ne remporte pas le concours mais elle en sort gagnante avec un changement drastique puisqu’elle perd bon nombre de kilos ! 

En 2014, Melissa tente sa chance au concours Miss Ronde. Elle figure parmi le Top 5. Elle récidive au Miss First Sweet Lady Mauritius 2019. « J’avais une amie qui avait remporté le concours en 2018 et je me suis dit pourquoi ne pas m’inscrire ? J’espérais me classer parmi les dauphines. Je n’aurais jamais imaginé grimper à la première place même si j’ai toujours désiré cette couronne. » Son rêve de petite fille se réalise donc le samedi 12 octobre. Dans la foulée, elle enlève aussi les titres de Miss Photogénie et du "Public Choice Award". 

Elle précise : « Je suis fière d’avoir été sacrée Miss mais surtout heureuse de pouvoir servir de modèle et d’exemple à toutes les femmes rondes qui ont des complexes par rapport à leurs rondeurs. » Melissa ajoute que c’est en partie à travers les divers ateliers qu’elle a suivis tout au long de l’année qu’elle a pu apprendre à défiler sur le catwalk et s’exprimer en public. « Nous avons appris à nous aimer et à nous accepter telles que nous sommes. L’expérience acquise à travers ces concours on eu un réel impact en générant de la confiance. Désormais, le regard méchant des gens ne m’atteint plus… » 

« Beauté sans critères »

melissa
En compagnie de la fondatrice du concours  de beauté, Karine Fontaine.

Melissa souhaite transmettre cet état d’esprit à la génération future. « Il faut qu’il y ait davantage de ce genre de concours de beauté où l’on n’exige aucun critère particulier. Nul besoin d’être célibataire, sans enfants ou avoir tel poids, telle mesure. Ici, les rondeurs, petites tailles, tatouages et piercings sont acceptés dans le but de représenter la vraie femme dans la vie de tous les jours. Lorsque j’ai passé le casting, je n’avais ni trac ni stress. Je suis venue telle que je suis. Naturelle, sans aucun artifice ! »

Toutes les femmes sont belles

Plusieurs exercices ont été demandés lors de ce concours de beauté. Notamment, le traditionnel défilé, le passage devant une caméra pour se présenter sur les réseaux sociaux et un spectacle de danse. « C’était un challenge pour moi, car je devais apprendre une chorégraphie en six heures seulement sur des talons de 15 centimètres, mais j’ai été choisie et j’en ai été très heureuse. » 

Melissa Gontran termine en lançant un message fort à toutes les femmes du monde entier. « Toutes les femmes sont magnifiques. Vous devez croire en vous, en vos rêves et garder confiance. Peu importe que vous ayez des rondeurs, du poids en plus ou des imperfections, nous sommes toutes belles ».

Elle salue ses trois dauphines : Vrishni Bulbawo, Miss Sweet Lady Summer Mauritius, Nella Labonne, Miss Sweet Lady Winter Mauritius, et Joanne Grenouille, Miss Sweet Color Mauritius,. Elle remercie Donovic Antoinette et l’organisatrice Karine Fontaine de l’opportunité offerte aux rondes.

« Pas Haute Couture mais sous toutes les coutures ! »  

Leur slogan en dit déjà beaucoup. « Un concours de beauté non pas Haute Couture mais sous toutes les coutures ! » À travers First Sweet Lady, la fondatrice montre « la beauté » : celle qui ne se calcule pas avec un mètre de couturière et le fameux 90-60-90 déterminé comme des mensurations idéales. C'est une action que mène Karine Fontaine, la fondatrice, depuis 2012 pour que chacune puisse s’aimer, se sentir libre des « normes » montrées par la société et avoir confiance en soi. La Fondatrice est aussi la Présidente de l’Association de la Beauté Solidaire Costumes 3 pièces - c3p à l’île de La Réunion.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !