People

Miss Earth Mauritius 2018 - Kirty Sujeewon : la nouvelle ambassadrice écolo

Kirty Sujeewon Elle rêve de porter la couronne depuis son plus jeune âge.

Gamine, le rêve de Kirty Sujeewon était de porter la couronne. Après plusieurs essais, c’est celle de Miss Earth Mauritius 2018 qu’elle s’est vue décernée. Elle participera à la finale du concours, qui aura lieu le 3 novembre aux Philippines. Rencontre.

Le patrimoine et la préservation de l’environnement seront les mots d’ordre de Kirty Sujeewon. Jeune et dynamique, elle a des projets plein la tête. Des projets pour son pays et pour la planète.

À 26 ans, cette assistante clientèle chez Emtel s’est donné les moyens de réaliser son rêve. « J’ai découvert les concours de beauté à un jeune âge. J’ai toujours été en admiration devant les Miss Mauritius et je me disais qu’un jour mon tour viendrait. »

Mais elle est de nature timide. Alors qu’elle grandit, la jeune femme gagne en confiance et se frotte à l’univers de la mode vers l’âge de 17 ans.

« Un photographe m’a proposé de poser pour lui. Comme c’était ma première séance photo au Jardin de Pamplemousses, je me suis fait accompagner par ma sœur. » Elle s’affirme et se démarque devant la caméra. « C’était en moi et au fil des photos, je me sentais de plus en plus à l’aise. »

Notre environnement va mal. Ce concours était l’occasion pour moi de sensibiliser les Mauriciens et de m’engager pour promouvoir des projets environnementaux»

En 2014, elle s’inscrit à son premier concours de beauté. Elle est prise pour le concours Miss Mauritius et remporte le titre de Miss Talent avec une danse de Bollywood. « Je n’étais pourtant pas danseuse professionnelle. C’est un talent que j’ai développé avec de la pratique. »

kirty
Kirty Sujeewon représentera Maurice au concours Miss Earth 2018 aux Philippines, le 3 novembre.

Deux mois plus tard, elle s’inscrit au concours Miss Supranational. « Une fois qu’on commence, on ne peut plus s’arrêter », indique-t-elle. À la quête d’une couronne, elle décrochera néanmoins le titre de Beauty for Charity Autism. « L’autisme est un sujet qui m’a beaucoup touchée », confie-t-elle.

Bien décidée à gagner un concours de beauté, elle fait une pause de quatre ans. « J’ai porté des appareils dentaires, afin d’avoir un plus joli sourire. Ce sont des petits détails qui sont importants lorsqu’on prend part à ce type de concours. »

Entre-temps, la jeune femme consolide son porte-folio à travers des petits contrats qu’elle décroche avec l’agence Gold Models.

Elle remporte aussi un concours pour le magazine Newstyle et décroche une séance photo avec le photographe Sachin Sagar, le make-up artist Hans Dax et le coiffeur Samuel David.

Passionnée de mode et de foot, elle se fait un devoir d’être toujours bien mise et suit les dernières modes sur la toile. « Je ne fais pas de régime, mais je surveille ma ligne », dit-elle.

En février 2018, elle est sélectionnée pour le concours Miss Earth Mauritius. « Notre environnement va mal. Ce concours était l’occasion pour moi de sensibiliser les Mauriciens et de m’engager pour promouvoir des projets environnementaux », lance-t-elle.

Son objectif était de faire partie des cinq premières. « J’ai été très surprise de décrocher le titre de Miss Earth Mauritius. C’est un rêve devenu réalité. »

Elle est heureuse de pouvoir soutenir les causes environnementales au sein d’une organisation. « Je souhaite être présente sur tous les fronts. »

En attendant la grande finale, la reine de beauté se prépare pour le concours de talent. « Comme j’aime danser et que cela m’avait permis de remporter un titre dans le passé, je prévois de danser sur un medley de Bollywood et de danse au niveau international. »