Actualités

Mise en liquidation : jugement réservé pour Airway Coffee  

Airway Coffee veut contester sa mise en liquidation devant le Judicial Committee de Londres. La demande de la compagnie de Nandanee Soornack a été débattue en Cour suprême le vendredi 15 février 2019. Elle demande l’autorisation de l’instance judiciaire d’aller en appel devant le conseil privé. Cela, afin de contester un verdict défavorable de la Cour suprême daté du 25 septembre 2018. Décision rejetant l’appel interjeté par Airway Coffee contre une décision de la cour des faillites. Cette instance avait ordonné, le 5 mai 2016, la mise en liquidation d’Airway Coffee. Elle avait statué que la firme, redevable de plus de Rs 83 millions à Airports of Mauritius (AML) et Airport Terminal Operations Ltd (ATOL), ne sera pas en mesure d’honorer ses dettes. D’où sa décision. Elle avait nommé Yuvraj Thacoor, de Grant Thornton Limited, liquidateur provisoire d’Airway Coffee.

Vendredi 15 février 2019, devant les juges David Chan Kan Cheong et Véronique Kwok Yin Siong Yen, Me Maxime Sauzier, Senior Counsel et avocat représentant AML et ATOL, a soutenu que cet appel n’a aucune chance d’aboutir devant le conseil privé. Cela eu égard du fait qu’il a été admis que la dette est toujours due.

Lui donnant la réplique, Me Sandilen Calliapen qui représente Airway Coffee avec Me Sunil Luchmun (avoué), a soutenu que la Cour d’appel a eu tort de constater que les créances réclamées étaient exigibles. Il estime qu’Airway Coffee n’a pas eu droit à un procès équitable. Les juges ont réservé leur décision.

Airway Coffee avait obtenu un bail d’AML et d’ATOL pour la location de plusieurs emplacements à l’aéroport de Plaisance.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income