Live News

Mise en garde contre les masques vendus par les colporteurs

Photo d'illustration. Les masques qui ont déjà été utilisés, doivent être « discard in toto » afin de prévenir tout danger de propagation de maladies

Une pratique hautement dangereuse à la santé a cours actuellement dans le pays, selon un membre du personnel de l’hôpital Jeetoo à Port-Louis. Des masques usagés seraient récupérés dans la poubelle qui se trouve dans l’enceinte du centre hospitalier par des personnes sans scrupules. Ces masques sont ensuite offerts en vente aux membres du public.

On apprend que l’administration de l’hôpital a pris des mesures pour prévenir les risques tout en affirmant que la grande poubelle de l’hôpital est hautement sécurisée, donc inaccessible.
 
Selon une source proche de l’administration de l’hôpital Jeetoo, les masques qui ont déjà été utilisés, doivent être « discard in toto » afin de prévenir tout danger de propagation de maladies. 

Selon la pratique en vigueur, les pansements, masques usagers et autres objets ayant servi lors des soins accordés aux malades, sont récupérés dans des sacs en plastique. Ils sont par la suite jetés dans les poubelles placées à l’intérieur des différents départements de l’hôpital.
Ces sacs sont par la suite dirigés vers une grande poubelle à l’extérieur avant d’être déversés dans l’incinérateur.

Pour notre source, il est improbable que ces produits aient pu provenir des déchets de l’hôpital. « La grande poubelle se trouve dans l’enceinte sécurisée de l’hôpital Jeetoo. C’est impensable que des individus auraient pu y accéder», nous a-t-il dit avant d’avancer une autre hypothèse:

Généralement les membres du public et les patients se débarrassent de leurs masques dans les poubelles placées un peu partout autour de l’hôpital. Ceux-ci auraient ainsi été récupérés pour être vendus sur le marché.

Alors que le lanceur d’alerte a déclaré que les membres du personnel soignant ont reçu pour instructions de déchirer les masques déjà utilisés, au niveau de l’administration c’est une autre version qui se fait entendre. Une telle pratique n’est pas recommandée en raison des risques sanitaires. C’est pourquoi des nouvelles dispositions seront prises. Les masques seront dorénavant détruits rapidement.

Le mot d’ordre adressé aux membres du public est le suivant : S’abstenir de se procurer de masques en vente dans la rue.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !