Défi Zen

Mike Beesony : de la musique engagée au séga tipik

Mike Beesony Mike Beesony réside actuellement au Canada.

“Ile Moris” est le premier album de Mike Beesony. Ce Mauricien installé au Canada s’intéresse à la musique depuis son plus jeune âge. Son souhait est que les musiciens bénéficient davantage du soutien des radios afin de promouvoir leur musique. 

Deux ans! C’est le temps qu’il a fallu à Mike Beesony pour perfectionner son tout premier album avant de le lancer sur le marché. “Île Moris” contient huit titres et repose sur le séga. Si l’arrangement musical est signé Gérard Louis, cependant Mike Beesony a aussi compté sur l’expertise du musicien Didier Clarel et du professionnel en cinématographie Darryl Huteau. 

La beauté de l’île Maurice, la ravanne, l’amour et l’esclavage sont parmi les thèmes traités dans l’album “Île Moris”. Actuellement en vacances sur l’île, Mike Beesony relate que sa passion pour la musique remonte à son enfance. “Avant moi, il n’y avait pas d’artiste dans la famille. Mon père écoutait et appréciait la musique, mais sans plus. Au fur et à mesure que je grandissais, j’ai développé un intérêt pour la chanson engagée grâce à Bam Cuttayen et Nitish Joganah. Ce style de musique contre la répression et les injustices me plaisait”, se souvient cet originaire de Beau-Bassin. 

À l’âge de 12 ans, il découvre la ravanne. D'ailleurs, il n'a pas tardé pas à fabriquer sa propre ravanne en se munissant d’une jante de motocyclette et d’une “lapo cabri”. 

Au centre de jeunesse de Mont-Roches, le jeune Mike fait la connaissance du musicien Christophe L’Ecluse qui l'apprend ainsi à jouer à la ravanne. Il découvre le séga tipik et y prend goût. « J’ai également fait partie du groupe qui livrait des prestations de séga tipik à travers l’île par le biais du ministère de la Jeunesse et du Sport. » 

Mike Beesony met fin à sa scolarité après la Form V. Il décide de suivre des cours en mécanique à l’ex-IVTB, aujourd’hui connu comme MITD (Mauritius Institute of Training and Development). 

Quelques temps après, il met le cap sur Belgique pour continuer sa formation. Mais au bout de six mois, il retourne à Maurice. En 2011, il repart en Belgique et y reste pendant quatre ans. Il y monte un groupe - Ravanne Soleil et rencontre Didier Clarel. 

Puis, il se rend au Canada où il s'est installé depuis plus d'un an et demi. En tant que chanteur et musicien, il a participé au Festival du Monde au Canada, en 2018 et 2019. Accompagné de Génération Mauritana, il se présente au Festival International Nuits d’Afrique de Montréal. 
L'album “Île Moris”, présenté par Ravann Soley, est disponible à Rs 200 chez les disquaires. 

En guise de conclusion, Mike Beesony rappelle « qu'il est important que les radios nous soutiennent afin que notre musique soit connue à Maurice ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !